Sydney: Deux autres otages sortent en courant

le
0

SYDNEY, 15 décembre (Reuters) - Deux otages de plus ont réussi à sortir lundi en courant du café de Sydney où un homme armé retient un nombre indéterminé de captifs, rapporte un journaliste de Reuters. Les deux ex-otages, deux femmes, portaient des tabliers, ce qui laisse entendre qu'il s'agit d'employées du café Lindt, dans le centre de la ville, où la prise d'otages a débuté en milieu de matinée. (voir ID:nL6N0TZ00L ) On ignore pour l'heure si elles ont réussi à s'échapper ou si le preneur d'otage, qui a fait brandir un drapeau noir avec des inscriptions blanches en arabe à une vitre, les a libérées. Avant elles, trois hommes avaient déjà réussi à quitter les lieux. La police n'a pas précisé le nombre de personnes retenues en otage mais a précisé qu'ils étaient moins nombreux que les 30 à 40 signalés par des médias. Selon le Premier ministre australien Tony Abbott, certaines indications montrent que ce qui se passe au café Lindt est "politiquement motivé" tandis qu'Andrew Scipione, le chef de la police de Nouvelle-Galles du Sud, a évoqué un "événement terroriste". L'Australie appartient à la coalition militaire mise en place par les Etats-Unis contre l'organisation Etat islamique. (Jane Wardell et Jason Reed; Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant