Swissleaks : un gigantesque réseau d'évasion fiscale organisé par HSBC

le
11
Swissleaks : un gigantesque réseau d'évasion fiscale organisé par HSBC
Swissleaks : un gigantesque réseau d'évasion fiscale organisé par HSBC

Ils sont sportifs, comédiens, chefs d'entreprise, responsables politiques, parfois trafiquants d'armes ou narcotrafiquants... Tous ont profité du même système mondial d'évasion fiscale organisé et encouragé par la banque britannique HSBC par l'intermédiaire de sa fililale suisse HSBC private Bank. Avec des chiffres à faire tomber de la chaise. Entre 2005-2007, 180,6 milliards d'euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 130 000 personnes physiques ou morales dans le monde dont plus de 3 000 Français. Pour eux, plus de 20 000 sociétés offshore auraient été créées dans les paradis fiscaux. Un nouveau volet de cette affaire, réalisé par une soixantaine de médias internationaux, est aujourd'hui dévoilé par Le Monde.

L'affaire a éclaté en 2008 lorsqu'un ancien salarié de la banque HSBC, Hervé Falciani, a fourni des fichiers cryptés contenant des informations sur des comptes détenus par des milliers de clients français de la banque en Suisse. Pendant de nombreuses années, les informations copiées par Hervé Falciani  n'étaient connues que de la justice et de quelques administrations fiscales, même si certains éléments avaient filtré.

Mais au printemps 2014, Le Monde entre en possession de données bancaires mondiales et décide de partager ces données avec des médias internationaux. Le quotidien français publie, le 28 janvier 2014, un article sous le titre « Listes HSBC : la saga d'une enquête explosive sur l'évasion fiscale ». Quelques jours plus tard, une personne se présente à l'accueil du journal et remet une clé USB contenant la totalité des fichiers établis à partir des « données Falciani » et avec les données bancaires de plus de 106 000 clients dans le monde. L'enquête «Swissleaks» est alors véritablement lancée par le consortium de journalistes rassemblés au sein à l'ICIJ, basé aux Etats-Unis.

Répartition selon les pays des exilés fiscaux

Sur le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 9 fév 2015 à 17:18

    Beaucoup de bruit pour pas grand chose, certes il y a des fraudeurs...ça on le sait. maintenant si vous voulez tout simplement avoir un compte en francs Suisse sans être frontalier, l'option la plus simple c'est HSBC, maintenant que vous déclariez ou pas ce compte c'est votre problème. Encore une affaire qui fait du bruit et qui va retomber comme un soufflet.

  • alex7812 le lundi 9 fév 2015 à 14:50

    Vous exagérez, très franchement. Tous les riches ne sont pas des profiteurs, vous pensez comme un bolchevik.

  • ZvR le lundi 9 fév 2015 à 14:47

    Ces fraudeurs sont essentiellement ceux qui se gobergent sur de dos des contribuables. Ce dont des spoliateurs qui mettent à l'abri le butin de leurs rapines. ils ne méritent pas de compassion.

  • alex7812 le lundi 9 fév 2015 à 14:41

    Je suis surpris que personne ne défendent ces "fraudeurs". Certes, certains n'ont que peu de morale, mais beaucoup se sentent spoliés par le système, par des gouvernements qui s'accaparent une large partie de leur revenu légitime pour financer les salaires des ministres, sénateurs et autres députés ou pour construire des stades de foot et des aéroports dont l'utilité reste encore à démontrer.

  • ZvR le lundi 9 fév 2015 à 14:40

    HSBC a commencé sa carrière avec le trafic d'opium en Chine au XIXème siècle. Des gens charmants.

  • sethsix le lundi 9 fév 2015 à 14:34

    Oui les USA n'auraient pas tergiversé des mois pour infliger des amendes à 9 chiffres...

  • pascalcs le lundi 9 fév 2015 à 14:23

    C'est le minimum syndical pour être invité à Davos.

  • nibuj le lundi 9 fév 2015 à 10:57

    On envoi facilement en prison les délinquants volant pour quelques dizaines ou centaines d'euros mais on ne veut pas envoyer ceux qui en volent des millions. Et après on nous raconte que nous somme un pays démocratique, ça me fait bien rire

  • soulamer le lundi 9 fév 2015 à 10:34

    tout ce que les clients ne peuvent plus ou pas recuperer......de vrais eskros

  • gvigner3 le lundi 9 fév 2015 à 10:31

    Stop au shopping fiscal SVP, sanction de ces banques EN URGENCE