Swiss Life Asset Management livre ses prévisions de croissance du PIB britannique en 2017

le
0

(AOF) - Dans ses perspectives économiques de novembre 2016, Swiss Life Asset Management note qu'après une accalmie, pendant laquelle la fermeté – au demeurant surprenante – des données observée après le référendum sur le " Brexit " a dominé l'actualité, le débat politique s'échauffe de nouveau au Royaume-Uni. Or, à court terme, l'économie continue de profiter fortement de conditions financières extrêmement accommodantes.

Les indicateurs coïncidents se sont sensiblement améliorés comme le reflète l'évolution en dents de scie des indices des directeurs d'achats (PMI) dans différents secteurs d'activité. Immédiatement après le vote, l'indice PMI du secteur manufacturier a chuté en-deçà du seuil critique des 50 points pour atteindre son plus bas niveau depuis juillet 2012.

Cependant, vu le nombre croissant d'indices soulignant une évolution favorable des conditions financières, et plus important encore, un regain de compétitivité des exportateurs imputable au fléchissement de la livre sterling, l'indice PMI a renoué avec son plus haut niveau depuis juillet 2014. Dans des circonstances normales, cet indicateur est cohérent avec une hausse trimestrielle de 0,4% du PIB.

"Bien que nous ayons révisé à la hausse notre profil initial de croissance " post Brexit " afin de refléter l'optimisme des données constaté dans un premier temps, nous demeurons plus prudents que ne le suggèrent les modèles économétriques. Au vu de la tournure plus sérieuse que prend la rhétorique sur le divorce avec le Royaume-Uni, les sociétés dépendant d'un libre accès au marché de l'UE seront selon nous prudentes en matière d'investissements et de recrutements. Au fil du temps, cette réticence pèsera sur le pouvoir d'achat des ménages", estime Swiss Life AM.

Il y a une tendance haussière de l'inflation dans les pays développés, mais les prix à la consommation au Royaume-Uni devraient progresser à un rythme particulièrement rapide au cours des mois à venir. Vu le fléchissement de la livre, les prix à l'importation accentuent les pressions inflationnistes. En septembre, l'inflation annuelle a bondi de 0,6% à 1,0%.

"Nous tablons sur une inflation globale de 2% d'ici janvier, qui devrait évoluer au-delà de ce seuil tout au long de l'année 2017", conclut la société de gestion d'actifs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant