Swansea renverse Arsenal.

le
0
Swansea renverse Arsenal.
Swansea renverse Arsenal.

Grâce à un excellent Jefferson Montero, et au premier but de Bafétimbi Gomis en Premier League, Swansea est finalement venu à bout d'Arsenal (2-1), qui concède sa deuxième défaite de la saison.
Swansea - Arsenal
(2-1)

G. Sigurdsson (74'), B. Gomis (77') pour Swansea , A. Sanchez (63') pour Arsenal.


Il l'attendait depuis trois mois. Sous une pluie battante, une panthère bien connue des Français sort de nouveau les griffes devant une tribune acquise à sa cause. Longtemps décrié pour son choix de rejoindre Swansea, Bafétimbi Gomis a choisi le bon match pour inscrire son premier but en Premier League et ainsi faire taire ses détracteurs. Sur un nouveau débordement du génial ailier de poche Jefferson Montero, l'ancien Lyonnais s'élève plus haut que son adversaire pour sortir de sa cage et placer sa tête aux fonds des filets de Szczesny. Un grand classique. De son côté, Arsène Wenger peut commencer à s'inquiéter. Après l'incroyable scénario de mercredi en Ligue des champions face à Anderlecht, ses joueurs ont une nouvelle fois lâché en trois minutes un match qu'ils semblaient tenir en main.
Des Canonniers sans munitions
Après une minute de silence parfaitement respectée, les Gunners donnent le coup d'envoi au Liberty Stadium. Une petite minute de jeu et le capitaine des Swans, Ashley Williams, se retrouve au sol mais retrouve rapidement sa place après l'intervention des soigneurs. Rapidement, les Gunners posent le pied sur le ballon, sans pour autant se montrer offensifs. À l'inverse, les Swans se montrent plutôt percutant dès qu'ils ont la balle, et Montero provoque un bon coup franc à gauche de la surface, mais le tir de Sigurdsson est bien repoussé par Chambers sur sa ligne (9'). Lorsqu'ils ont le ballon, les coéquipiers d'Alexis Sanchez peinent à trouver des failles dans la défense très bien organisée des locaux. Ce sont d'ailleurs eux qui se montrent les plus dangereux dans cette première période, à l'image de Jefferson Montero, très vif sur son aile gauche, qui voit sa frappe repoussée en corner par Szczesny (20'). Sur l'action précédente, Bony semble déséquilibré dans la surface par Chambers mais Phil Dowd ne bronche pas. Complètement passifs, les...








Swansea - Arsenal
(2-1)

G. Sigurdsson (74'), B. Gomis (77') pour Swansea , A. Sanchez (63') pour Arsenal.


Il l'attendait depuis trois mois. Sous une pluie battante, une panthère bien connue des Français sort de nouveau les griffes devant une tribune acquise à sa cause. Longtemps décrié pour son choix de rejoindre Swansea, Bafétimbi Gomis a choisi le bon match pour inscrire son premier but en Premier League et ainsi faire taire ses détracteurs. Sur un nouveau débordement du génial ailier de poche Jefferson Montero, l'ancien Lyonnais s'élève plus haut que son adversaire pour sortir de sa cage et placer sa tête aux fonds des filets de Szczesny. Un grand classique. De son côté, Arsène Wenger peut commencer à s'inquiéter. Après l'incroyable scénario de mercredi en Ligue des champions face à Anderlecht, ses joueurs ont une nouvelle fois lâché en trois minutes un match qu'ils semblaient tenir en main.
Des Canonniers sans munitions
Après une minute de silence parfaitement respectée, les Gunners donnent le coup d'envoi au Liberty Stadium. Une petite minute de jeu et le capitaine des Swans, Ashley Williams, se retrouve au sol mais retrouve rapidement sa place après l'intervention des soigneurs. Rapidement, les Gunners posent le pied sur le ballon, sans pour autant se montrer offensifs. À l'inverse, les Swans se montrent plutôt percutant dès qu'ils ont la balle, et Montero provoque un bon coup franc à gauche de la surface, mais le tir de Sigurdsson est bien repoussé par Chambers sur sa ligne (9'). Lorsqu'ils ont le ballon, les coéquipiers d'Alexis Sanchez peinent à trouver des failles dans la défense très bien organisée des locaux. Ce sont d'ailleurs eux qui se montrent les plus dangereux dans cette première période, à l'image de Jefferson Montero, très vif sur son aile gauche, qui voit sa frappe repoussée en corner par Szczesny (20'). Sur l'action précédente, Bony semble déséquilibré dans la surface par Chambers mais Phil Dowd ne bronche pas. Complètement passifs, les...







...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant