SVOD : Videofutur (Netgem) et FilmoTV s'allient alors que Netflix se profile

le
0
Angela Waye/shutterstock.com
Angela Waye/shutterstock.com

(AFP) - Deux opérateurs français de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), Videofutur (groupe Netgem) et FilmoTV, ont annoncé mardi s'allier pour renforcer leur offre dans la perspective de l'arrivée pressentie en France du géant américain du secteur Netflix.

L'offre de FilmoTV, qui comprend quelque 500 films proposés en streaming ou téléchargement, sera intégrée à celle de Videofutur, qui passe par une box OTT (over the top), c'est à dire indépendamment des fournisseurs d'accès à internet.

"Ce partenariat répond à une volonté de proposer un contenu toujours plus riche et varié à nos abonnés, ce qui nous a conduit à réunir nos moyens en terme de vidéo à la demande par abonnement (VàDA) entre Videofutur et FilmoTV", a expliqué Mathias Hautefort, directeur général délégué du groupe Netgem, cité dans un communiqué commun.

La box videofutur, lancée en septembre 2013, combine télévision et cinéma pour 10 euros par mois sans engagement et compte quelque 20.000 abonnés.

Elle propose des centaines de films et dessins animés ainsi que les chaînes Paramount, Game One ou Disney Channel.

Videofutur, qui avait précédemment une activité de location de DVD, a été acquis en 2013 par Netgem.

FilmoTV est une filiale de Wild Bunch, distributeur européen de cinéma.

Le géant américain de la SVOD, Netflix, compte déjà plus de 46 millions d'abonnés et a annoncé son intention de lever de l'argent frais pour financer une "expansion importante en Europe plus tard cette année". Il n'a pas précisé dans quels pays il comptait se lancer mais ses dirigeants ont rencontré à plusieurs reprises des responsables politiques français alors que le marché français présente des défis réglementaires et fiscaux pour le groupe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant