Svetlana Alexievitch met en garde contre le nationalisme

le
2

"Ce dont nous avons le plus peur, c’est du nationalisme russe", affirme l'auteur bélarusse Svetlana Alexievitch, rencontrée à Paris le 2 novembre avant de recevoir son prix Nobel de littérature, le mois prochain. Durée 01:52

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le mardi 10 nov 2015 à 14:20

    Et la soupe du propaganda abteilung continue encore et encore........

  • Spartaku le mardi 10 nov 2015 à 14:16

    ce que nous avons le plus peur EN FRANCE , c'est du nationalisme français .....