Suspecté de meurtre, il est arrêté grâce à Facebook

le
0
Interpellé à Roissy, un jeune homme parti vivre en Malaisie a été mis en examen pour «homicide volontaire» sur son ex petite-amie. Il avait prévenu ses amis sur le réseau social de son retour en France.

Son statut Facebook l'a trahi. Samedi, Ludovic Pierrefeu, suspecté de meurtre, a été arrêté par la gendarmerie à son retour en France, à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Ayant prévenu ses amis de son retour pour les vacances hivernales via le réseau social, le jeune homme de 26 ans a pu être interpellé à sa descente de l'avion. Conduit au tribunal de Villefranche-sur-Saône, il a été mis en examen dans la soirée pour «homicide volontaire» et a été écroué.

Une affaire qui débute en 2005

Ludovic Pierrefeu est soupçonné du meurtre de Marine Boisseranc, son ancienne petite-amie, en octobre 2005 à Chazay-d'Azergues, dans le Rhône. La jeune femme âgée de 20 ans avait été retrouvée tuée à coups de couteau à son domicile. Ayant eu vent de leur relation à laquelle Marine avait récemment mis fin, les enquêteurs avaient dans un premier temps porté leurs soupçons sur le jeune homme, placé en garde à vue en juin 2006 mais remis en liberté au bout de tren

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant