Survol japonais d'un secteur contesté de mer de Chine méridionale

le , mis à jour à 12:53
0

PUERTO PRINCESA, Philippines, 23 juin (Reuters) - Un avion patrouilleur de l'armée de l'air japonaise a survolé mardi un secteur contesté de mer de Chine méridionale, foyer de tension entre la Chine et ses voisins d'Asie du Sud-Est. Ce survol d'un avion de surveillance P3-C Orion s'inscrit dans le cadre d'exercices militaires conjoints menés par les Philippines et le Japon au grand dam du pouvoir chinois. D'après des responsables japonais et philippins, l'appareil, dont trois aviateurs philippins complétaient l'équipage, a survolé à une altitude de 5.000 pieds (1.500 mètres) les limites de Reed Bank, un plateau marin riche en ressources énergétiques, dont la Chine et les Philippines se disputent la possession. L'endroit est situé à proximité des îles Spratleys, également revendiquées par Manille, où les autorités chinoises ont entrepris une série de travaux d'agrandissement et de construction d'îlots artificiels. La Chine revendique 90% de la mer de Chine méridionale, mais le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, le sultanat de Brunei et Taiwan ont également des prétentions sur ces eaux potentiellement riches en hydrocarbures, traversées par des voies maritimes internationales de première importance. "Nous avons effectué des exercices de recherche et de sauvetage dans le cadre d'opérations d'assistance humanitaire ou de réponse à une catastrophe", a expliqué le colonel philippin Jonas Lumawag depuis l'aéroport international de Puerta Princesa, QG des manoeuvres en cours. A Pékin, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a appelé les parties concernées "à ne pas attiser ou créer de tensions dans cette région". L'agence officielle de presse Chine nouvelle, à l'annonce de la tenue de ces exercices militaires nippo-philippins, avait condamné une "ingérence" du Japon dans le secteur. La montée des tensions dans cette partie du globe a été au centre des échanges du dernier Dialogue de Shangri-La, un forum annuel de sécurité régional qui s'est tenu fin mai à Singapour. (voir ID:nL5N0YL036 ) (Manuel Mogato avec Sui-Lee Wee à Pékin; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant