Surveillance: Obama va annoncer de nouvelles mesures de "transparence" (responsable)

le
0
Surveillance: Obama va annoncer de nouvelles mesures de "transparence" (responsable)
Surveillance: Obama va annoncer de nouvelles mesures de "transparence" (responsable)

Le président américain Barack Obama va annoncer vendredi des mesures destinées à "améliorer la transparence et rétablir la confiance" dans les programmes controversés de surveillance des communications, a indiqué un responsable de la Maison Blanche à l'AFP.M. Obama doit évoquer ce dossier lors d'une conférence de presse prévue à partir de 15H00 (19H00 GMT), alors que son administration s'est retrouvée sur la défensive depuis les révélations sur l'ampleur de ces programmes par l'ancien consultant du renseignement Edward Snowden, réfugié depuis en Russie.Depuis le début de l'affaire Snowden et vu l'émotion qu'elle a provoqué aux Etats-Unis et à l'étranger, le président américain a répété que la surveillance des communications électroniques était légale et avait contribué à sauver des vies en empêchant des attentats. Il a aussi assuré à ses compatriotes que personne n'écoutait leurs appels téléphoniques.Le porte-parole de M. Obama, Jay Carney, avait indiqué le 11 juin que le président souhaitait un débat sur la surveillance mais qu'il était nécessaire de "trouver un équilibre" entre sécurité et respect de la vie privée.Jeudi, M. Obama a rencontré des dirigeants de géants de l'informatique et des télécommunications, dont Apple, Google et AT&T, pour parler justement de surveillance, selon le journal Politico."Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du dialogue que le président a souhaité sur la façon de respecter la vie privée tout en protégeant la sécurité nationale à l'ère du numérique", avait expliqué à l'AFP un autre haut responsable de la présidence américaine, sans plus de détails.L'affaire Snowden, par ricochet, a provoqué un coup de froid avec Moscou et contribué à l'annulation d'un sommet bilatéral entre le président et son homologue Vladimir Poutine.L'état des relations américano-russes devrait figurer en bonne place parmi les questions posées à M. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant