Sursis pour un camp de «Gitans irlandais» près de Londres 

le
0
L'expulsion programmée de quatre cents gens du voyage suscite l'émotion.

Les huissiers sont arrivés face à une véritable forteresse. Barricades en briques, échafaudages et voitures interdisaient tout accès au camp de gens du voyage de Dale Farm, à Basildon (Essex), une cinquantaine de kilomètres à l'est de Londres. Certains résidents ou leurs supporteurs s'étaient enchaînés à leurs caravanes. Alors que le délai légal pour un démantèlement du site intervenait lundi matin, une vingtaine d'huissiers coiffés de casques de chantier n'ont pu que lire au porte-voix une déclaration demandant aux résidents de libérer les accès pour leur propre sécurité. Malgré la présence de nombreux véhicules de police et d'ambulances, les autorités n'ont pas voulu entrer en force sous les regards de dizaines de journalistes et les caméras des chaînes de télé. Une émission spéciale sur la chaîne Channel Four était programmée en prime time lundi soir.

Environ 200 manifestants étaient sur place aux côtés des gens du voyage, auxquels plusieurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant