Sursis pour les salariés du complexe pétrochimique de Berre

le
0
(Commodesk.com) Les 1.200 salariés du site pétrochimique de Berre ont voté samedi la reprise du travail pour ce lundi, après 13 jours de grève. L'Intersyndicale (CGT, CFDT, CFE-CGC, FO, CFTC) estime avoir obtenu suffisamment d'avancées de la direction de LyondellBasell, avec laquelle ils ont "enfin" réussi à s'asseoir autour d'une table à Paris la semaine dernière. Le groupe néerlandais avait annoncé par communiqué, le 27 septembre, la fermeture de la raffinerie, située à 30km de Marseille (Bouches-du-Rhône), précisant que 350 personnes pourraient perdre leur emploi. Les "équipes se remettent en place. La raffinerie fonctionnera jusqu'au 31 décembre et sera ensuite arrêtée et mise sous cocon (nettoyée et sécurisée) pendant deux ans, en vue d'un éventuel redémarrage", explique Valérie Lambrechts, de l'Union locale CGT de l'Etang de Berre. A partir du 1er janvier, les salariés de cette unité seront reclassés sur les autres entités de Berre ou sur l'autre site LyondellBasell des environs, à Fos-sur-Mer. "Nous n'avons en revanche aucune garantie à long terme", alerte Valérie Lambrechts. La direction s'est engagée à répondre aux questions des salariés et à lancer une étude sur la pérennisation du site, avec ou sans raffinerie, "ce qui n'avait jamais été fait". Et le personnel sera "protégé par un plan social pour l'emploi jusqu'en 2016. Mais dès avril 2012, 30 licenciements sont déjà prévus. Ce que nous avons gagné, c'est juste du temps pour s'organiser". De son côté, le ministre de l'Industrie Eric Besson espère encore que l'avenir de Berre sera "assuré". Il a "demandé au groupe de présenter dans les meilleurs délais un programme clair d'investissements permettant d'assurer la pérennité de l'activité". Le site s'étend sur 1.000 hectares et comprend, en plus de la raffinerie (carburants et produits pétroliers raffinés), un vapocraqueur, des unités de production de polypropylène et de polyéthylène (à usage domestique et industriel), des unités chimiques et des installations logistiques (équipements portuaires, pipelines, terminaux de stockage et de distribution).
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant