Surgelés : guerre frontale entre Picard et Thiriet

le
0
Les deux enseignes, qui se partageaient l'Hexagone, sont désormais en concurrence au c?ur de Paris.

«Thiriet va faire fondre Paris.» C'est le slogan du roi vosgien du surgelé, qui débarque dans la capitale. Cantonné jusqu'ici aux petites villes de province, Thiriet teste depuis un mois la livraison à domicile à Paris. Un service facturé 5 euros et assuré le lendemain de la commande à partir de 25 euros d'achats.

Ce spécialiste du surgelé, qui propose 200 produits de l'apéritif au dessert, vient ainsi marcher sur les plates-bandes de son rival Picard, leader en France. Jusqu'à présent, le n°1 et son challenger se partageaient le territoire. À Picard, Paris et les grandes villes, à Thiriet les moyennes villes de province, où il compte 166 boutiques.

Ce groupe familial, qui dispose déjà de trois points de vente en région parisienne, souhaite aussi ouvrir des boutiques dans Paris intra muros. «Il y a de la place pour deux acteurs, déclare au Figaro Claude Thiriet, président de l'entreprise. Notre objectif est d'avoir un réseau de magasins à Paris.»

Thirie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant