Sûreté nucléaire: l'AIEA veut une conférence

le
0
L'agence internationale peine pour le moment à s'imposer dans la gestion de la catastrophe japonaise de Fukushima.

Yukiya Amano, le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) veut «tirer les leçons» de la catastrophe de Fukushima en convoquant une conférence sur la sûreté nucléaire. Celle-ci devrait se tenir à Vienne, siège de l'agence atomique, «avant l'été», probablement en juin, bien que les opérations de sauvetage se poursuivent autour des six réacteurs de la centrale endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars. Les nombreux dysfonctionnements survenus dans la gestion de la crise, au Japon comme dans les instances internationales, doivent selon Amano hâter la réforme des mécanismes d'urgence, élaborés dans les mois qui suivirent la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) en 1986. «La conférence, précise le diplomate d'origine japonaise, devrait se concentrer sur l'évaluation à venir de l'accident, s'appuyant sur les leçons qui pourront être apprises, dans le but de renforcer la sûreté nucléaire et la riposte aux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant