Surenchère militaire en Corée du Nord

le
0
Le survol du territoire sud-coréen par deux bombardiers américains est considéré par Pyongyang comme une menace de « guerre nucléaire ». Kim Jong-un ordonne des préparatifs pour des frappes de missiles vers les États-Unis.

Une mise en scène nocturne dans la salle de commandement des opérations militaires. Avec, en fond d'écran, les plans de frappe des forces stratégiques nord-coréennes contre les États-Unis. Des dizaines de milliers de civils et de militaires appelés à défiler contre les «impérialistes américains». Et un Kim Jong-un en colère qui met en alerte les fusées de l'Armée populaire et menace de «frapper sans pitié» le continent nord-américain ainsi que les bases américaines en Corée du Sud et dans le Pacifique, y compris Hawaï et Guam. Dans le théâtre de guignol nord-coréen qui multiplie les représentations depuis le début de l'année, les acteurs ont franchi une étape supplémentaire vendredi.

Les gesticulations militaires de Pyongyang répondent...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant