Surenchère antieuropéenne à Londres

le
0
Les conservateurs britanniques évoquent un retrait de la Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg.

Correspondant à Londres

Les tabloïds exultent. Le Daily Mailévoque un «triomphe» et «un grand jour pour la justice britannique» ; le Daily Express salue d'avance l'abolition d'une législation «honnie» sur les droits de l'homme. Deux ministres conservateurs de David Cameron se sont engagés dans la voie d'un retrait de la Convention européenne des droits de l'homme, retranscrite dans le droit local par une loi de 1998. Chris Grayling, le ministre de la Justice, a assuré qu'un gouvernement conservateur issu des urnes en 2015 reviendrait sur cette loi. La ministre de l'Intérieur, Theresa May, préparerait, pour sa part, l'introduction de cette réforme dans le programme tory pour 2015.

Ces initiatives pourraient aboutir à affranchir le Royaume-Uni de la tutelle de la Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg, crit...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant