Sur Twitter, l'année 2014 a été très sportive

le
0
Sur Twitter, l'année 2014 a été très sportive
Sur Twitter, l'année 2014 a été très sportive

La France a encore gazouillé avec intensité en 2014. Le réseau social américain Twitter dresse un bilan d'une année marquée par des événements internationaux (Coupe du monde de football, Roland-Garros...), locaux (les élections municipales ou européennes, émissions télévisées) et même à l'échelle de l'univers avec la sonde Rosetta. Décryptage de tous ces chiffres, arrêtés à début décembre.

Si la #CM2014 a généré 672 millions de tweets dans le monde, les exploits des Bleus et les matchs les plus marquants de cette édition brésilienne ont déclenché une avalanche de messages de--0 signes dans l'hexagone. Les cinq plus gros pics de conversation de l'année, mesurés en tweets par seconde, ont eu lieu pendant des matchs à fort enjeu. L'entrée en matière des joueurs de Didier Deschamps contre le Honduras (3-0) figure en tête. Viennent ensuite le retentissant Brésil-Allemagne (1-7), Suisse-France (2-5) et le 8e de finale de la France contre le Nigéria (2-0). La déroute espagnole contre les Pays-Bas (1-5) complète le tableau.

Ce n'est donc pas une surprise que le 2e tweet le plus retweeté de l'année 2014 en France soit l'œuvre d'Antoine Griezmann, un des attaquants de l'équipe de France, après son élimination par l'Allemagne en quart de finale. C'est aussi le tweet français le plus partagé de la compétition.

Grande tristesse, mais fier de notre Coupe du Monde... On reviendra encore plus fort ! #Euro2016 #ASuivre #DautresObjectifs-- Antoine Griezmann (@AntoGriezmann) July 4, 2014

Le sport français ou se disputant en France a pesé dans la balance des échanges sur le réseau social. Le tournoi de tennis de Roland-Garros (#RG14 avec 3,2 millions de tweets), le Tour de France (#TDF 3,75 millions de tweets) ou les JO de Sochi (#Sochi2014 avec 20 millions de tweets) ont suscité des réactions en direct sur le réseau social. Tout comme le record du monde de saut à la perche de Renaud Lavillenie et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant