Sur le web, les internautes tunisiens expriment leur scepticisme

le
0
Après la promesse du président tunisien de lever la censure jeudi soir, les sites Internet ont rapidement été débloqués, libérant la parole des internautes. Ces derniers réclament le départ de Ben Ali.

La toile tunisienne bruisse de réactions après le discours du président Ben Ali. Si les mesures d'ouverture annoncées jeudi soir par le chef de l'Etat ont suscité de l'espoir pour une partie de l'opposition tunisienne, elles ont en revanche été accueillies avec méfiance sur Internet.

Après quasiment un mois d'émeutes provoquées par l'immolation d'un jeune vendeur ambulant le 17 décembre dernier, le chef de l'Etat tunisien a fait un pas en direction des manifestants lors d'une allocution télévisée jeudi soir. Zine El Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 1987, s'est ainsi engagé à ne pas se représenter à la présidentielle de 2014, afin de ne pas consacrer la présidence à vie. Autre promesse attendue : la libéralisation de l'information et de l'accès à Internet, jusque-là censurés. Une mesure dont les effets ont rapidement été ressentis sur le web : quelques minutes après son discours, les sites jusque-là bloqués - notamment ceux de partage de vidéos comme Da

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant