Sur le terrain, Martine Aubry cherche à retrouver confiance

le
0
La première secrétaire du PS s'est rendue, mercredi, sur les terres de l'ancien premier ministre Laurent Fabius.

Détendue. Martine Aubry sourit, s'intéresse, plaisante, répond... La première secrétaire est de bonne humeur et c'est l'image qu'elle veut renvoyer. Elle se veut indifférente aux aléas, aux humeurs des uns et des autres et aux polémiques qui peuvent surgir, comme en début d'année sur le bilan des 35 heures. «Rien n'arrêtera ce genre de chose», soupire-t-elle, habituée. En attendant le dénouement des primaires, en octobre, elle trace sa route et promet de préparer le parti à la bataille. «Les choses se déroulent comme on l'aurait voulu», assure son directeur de cabinet Jean-Marc Germain pour expliquer la confiance revenue chez la numéro un du PS. En attendant juin, date a laquelle elle annoncera son intention d'être ou pas candidate, elle se concentre sur sa tâche : mettre le PS au travail.

La tête froide

«La priorité aujourd'hui, c'est l'emploi», dit-elle. Sans attendre la grande convention sur le projet prévu au printemps, Martine Aubry entend décl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant