"Sur le sein nu de Marianne, Manuel Valls manipule l'Histoire"

le
0
Le Premier ministre Manuel Valls lors du meeting de la majorité à Colomiers lundi.
Le Premier ministre Manuel Valls lors du meeting de la majorité à Colomiers lundi.

Elle a voulu corriger « ce crétin » de Manuel Valls. Mathilde Larrère, historienne spécialiste des révolutions et de la citoyenneté à l'université Paris-Est, a réalisé une série de tweets après les propos du Premier ministre lundi soir lors du meeting de la majorité à Colomiers. Fustigeant le voile et le burkini qu'il ne nomme pas, le pensionnaire de Matignon a invoqué le symbole de la République : « Marianne a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre ! C'est ça, la République ! »

Le Point.fr : Que représente la Marianne au sein nu évoqué par le Premier ministre ? Est-ce juste d'y associer la liberté de la femme ?

Mathilde Larrère : Cela n'a rien à voir. Marianne est une allégorie de la République, pas de la femme libre. Depuis 1792, elle l'incarne. Choisir une femme était alors un pied de nez à Louis XVI, à la monarchie et aux représentations masculines. D'ailleurs, elle ne s'appelait pas Marianne mais simplement « la République ». Le siècle qui a suivi, c'est celui du Code civil. Une période où les femmes n'avaient aucune liberté, aucun droit.

D'autant qu'elle n'a pas toujours eu le sein nu...

Sous la Révolution française, Marianne était parfois couverte d'une cotte de maille ou même armée, puisque le pays...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant