Sur la rue Grouchevski à Kiev, des pavés contre les lances à eau

le
0

REPORTAGE - Les affrontements ont repris entre manifestants et forces de l'ordre. Tandis que le président Ianoukovitch recevait les leadres de l'opposition, un homme blessé mercredi a succombé à ses blessures.

De notre envoyé spécial à Kiev

Bien plus que sur la place Maïdan, devenu le lieu de rassemblement des pacifistes, le sort de la crise politique en Ukraine se joue en grande partie sur un périmètre d'un hectare, soit la largeur de la rue Grouchevski, qui mène au siège du gouvernement et à la Rada. C'est sur la première rangée de barricades - parmi les trois patiemment érigées par les manifestants ces jours derniers - que les affrontements ont repris dans la nuit de vendredi à samedi. Et se prolongeaient encore, ce samedi. Le rideau de fumée noire des pneumatiques qui brûlent en continu trace une véritable ligne de front face aux cordons de police.

Les activistes accèdent à leur camp par un espace aménagé entre des sacs de neige et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant