Sur la frontière orientale de l'Europe, l'éclipse américaine

le
0
Les états-Unis sont les grands absents de la bataille qui se joue entre l'Ukraine et l'Europe.

Dans la partie géopolitique cruciale qui se joue en Ukraine entre la Russie et l'Union européenne, un grand pays brille par son absence: l'Amérique. Jamais sans doute depuis la fin de l'URSS, les États-Unis n'ont paru si peu intéressés par cette frontière orientale de l'Europe, où l'Administration Bush avait joué un rôle politique crucial pendant les révolutions démocratiques des années 2000. «Notre président a manifesté un désintérêt total pour l'Ukraine, note l'Américain Bruce Jackson, président de Projet pour les nouvelles démocraties, qui fait du lobbying pour Kiev et s'est beaucoup investi pour promouvoir l'accord, finalement avorté, de partenariat Ukraine-UE.

Il souligne qu'il n'y a jamais eu de voyage ni de sommet américano-ukrainien. «Pendant le premier mandat d'Obama, on a misé sur le redémarrage de la relation avec Moscou. Puis on a abandonné le ?...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant