Sur la défensive, Ayrault défend ses réformes et justifie son action

le
0
Invité jeudi du «20 heures» de TF1, le premier ministre a balayé toute mésentente avec le chef de l'État.

Jean-Marc Ayrault voulait reprendre la main, se remettre en selle après les polémiques à répétition de ces derniers jours. Il s'est invité jeudi soir au JT de TF1. Mais la contre-attaque tant attendue n'aura finalement été qu'un long exercice d'autojustification, mené par un premier ministre sur la défensive. N'ayant aucune annonce nouvelle à faire, il s'est employé à défendre la politique conduite depuis mai 2012, endossant le costume qu'il aime le plus, celui du réformateur. Ainsi est-il revenu longuement sur la réforme fiscale, rappelant un calendrier déjà connu. «Le système français est tellement complexe que les Français ne comprennent plus rien et n'ont pas confiance», a-t-il justifié. «Le chantier est lancé. Il n'y a pas de temps à perdre», a-t-il ajouté, confirmant que les premières dispositions fiscales figureront dans le budget 2015 et seront an...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant