Sur Internet, un élan de solidarité pour les victimes de Boston

le
0
L'aide financière aux victimes de l'attentat à Boston s'organise sur Internet. Des centaines de milliers de dollars ont été collecté auprès d'anonymes apportant chacun une petite contribution.

Après l'attentat du marathon de Boston, Internet et les réseaux sociaux ont été mis à contribution. Ils ont servi à la recherche de proches disparus. Ils ont ensuite été utilisés pour traquer les potentiels suspects, faisant naître la polémique. C'est désormais le soutien aux victimes qui s'organise sur les réseaux.

Première initiative sur Internet, le One Boston Fund lancé par le maire de Boston, Thomas Menino, et le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick. Les contributeurs effectuent leurs dons directement en ligne, et les victimes peuvent se faire connaître auprès du site. Plus de 20,8 millions de dollars (16 millions d'euros) avaient été récoltés en milieu de journée mercredi, dont 6 millions versés par des particuliers. Le reste émane d'entreprises ou d'in...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant