Sur Internet, la pub retrouve son humour

le
0
CARNETS DE TENDANCE DE LA PUB - Les marques cherchent toujours à faire rire. Mais c'est sur Internet que les fous rires éclatent désormais.

L'humour reste le meilleur alibi qu'ait trouvé la publicité pour s'inviter dans les chaumières. Pour émouvoir, il est plus facile de faire rire que de faire pleurer. Tous les publicitaires le savent. Mais quand on les interroge, peu de campagnes trouvent grâce à leurs yeux.

La trivialité est un registre qui ne fait plus recette. En tout cas à la télé. Il y a bien eu quelques météorites, comme le film Cuisinella de 2006, dans lequel une femme surprend son mari dans la cuisine en train de battre des œufs et qui, vu de dos, lui laisse penser qu'il se livre à un autre genre d'activité solitaire. Mais les publicitaires préfèrent jeter un voile pudique sur ce type de production. «Le Web a changé la manière dont on rigole», explique Benoît de Fleurian, directeur général de l'agence Ogilvy Paris. Les fous rires publicitaires éclatent désormais sur Internet.

Hits sur YouTube

Rangées au rayon des antiquités, les pubs kitsch et décalées de Jex Four, Pliz ou Le Tr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant