Supprimer l'ISF ? Oui, mais en taxant l'immobilier

le
58
Selon l'OFCE, la résidence principale n'est pas assez taxée en France.
Selon l'OFCE, la résidence principale n'est pas assez taxée en France.

À n'en pas douter, la fiscalité du capital figurera parmi les sujets controversés de la campagne présidentielle. Les candidats de la primaire à droite et du centre proposent déjà de détricoter une des grandes mesures fiscales symboliques du quinquennat de François Hollande, à savoir l'alignement de la fiscalité des revenus du capital sur la fiscalité des revenus issus du travail. La plupart d'entre eux entendent revenir à une imposition forfaitaire, à taux fixe. Ils promettent surtout de supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Dans une note publiée le 24 octobre, des économistes de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), classés plutôt à gauche, ouvrent la porte à une suppression de l'ISF, à la "portée symbolique importante" mais aux "recettes faibles". Mais pas n'importe comment. Dans ce travail où ils s'interrogent sur l'imposition du capital pour les hauts revenus, les quatre auteurs concluent que la France doit choisir entre trois stratégies.

La première, qui n'a clairement pas leur faveur, consiste à supprimer purement et simplement l'ISF pour lutter contre l'exil fiscal des plus fortunés. C'est l'option défendue par les candidats Les Républicains. Mais une telle option entraînerait la France dans le jeu de la concurrence fiscale en Europe et risquerait d'aggraver les inégalités, préviennent-ils.

Le modèle américain

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • goufio2 il y a un mois

    Pourquoi la France pays le plus fiscalisé au monde avec le Danemark, a, depuis 1974, accumulé une dette de 2185 milliards d'euros qui a servi uniquement à payer des dépenses sociales, donc a été consommée, serait-elle en droit de demander toujours plus à ses administrés ? La France rêve-t'elle du communisme?

  • M3471517 il y a un mois

    L'isf est un impôt contraire à la constitution puisqu'il contrevient à l'article 17 de la déclaration des droits de l'homme : La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.

  • jsrlak1 il y a un mois

    De plus chez les personnes âgées, on vent souvent la résidence principale pour payer la maison de retraite

  • jsrlak1 il y a un mois

    L'immobilier est déjà taxé :un locataire ne paie pas la taxe foncière ni les réparations. Un propriétaire paie la taxe foncière (souvent lourde) les travaux de réparation et souvent ne peut rien déduire pour son habitation principale. Donc mensonge de la part des socialos

  • frk987 il y a un mois

    Puisque Sibile semble ne pas vouloir comprendre on va rajouter une couche, pourquoi l'immobilier subit une décote de 30% au niveau ISF et non les actions ? Il me semble que les actions profitent à l'économie alors que l'immobilier une fois payé ne rapporte plus rien à l'économie (hormis le travail au black des artisans pour l'entretien courant), voilà le fond de ma pensée.

  • SuRaCtA il y a un mois

    La concurrence fiscale est une realite, donc soit on cherche a etre concurentiel pour attirer les capitaux soit on continue de couler...

  • kram123 il y a un mois

    Et moi qui croyait que l'éducation française était top et mnt je me dit que si science politique fait des trucs pareils y'a plus de service public de qualité en France ....l'éducation est devenu un moyen des véhiculer des idées un organisme de propagande. Donc de public y'a plus grand chose qui faisse rêver en france

  • sibile il y a un mois

    il y en a qui se plaignent que l'immobilier n'est pas assez taxé et qui ne voient pas l'interet d'en détenir .... allez comprendre

  • M5062559 il y a un mois

    DSTA.. suite et je ne connais aucun pays où le capitalisme est étouffé qui arrive à juguler la pauvreté et le chômage. Et vous Dsta vous en connaissez un ?

  • M5062559 il y a un mois

    DSTA. suite. En fait la fiscalité est confiscatoire et absurde. Sauf pour des stal iniens, anti capitalistes et pilleurs d'état. Cette fiscalité a pour but de détruire le capitalisme et de favoriser les grandes entreprises qui elles sont contrôlés par des normes, règles, syndicats .... Le capitalisme n'existe plus en France depuis bien avant hollande.