Suppression du billet de 500 euros : que veut vraiment la BCE ?

le
5
Le siège de la BCE, à Francfort. (© BCE)
Le siège de la BCE, à Francfort. (© BCE)

La politique des taux d’intérêt négatifs a encore de beaux jours devant elle. C’est l’opinion de Salman Ahmed, stratégiste d’investissement de Lombard Odier Investment Managers. L’économiste de la banque privée genevoise en veut pour preuve la décision de la Banque centrale européenne (BCE), annoncée le 3 mai dernier, de cesser d’imprimer des coupures de 500 euros, à partir de la fin 2018, après la mise en circulation des nouvelles de 100 et 200 euros.

Salman Ahmed explique, dans une analyse publiée le 11 mai, que la BCE cherche ni plus ni moins à rendre plus difficile le stockage des espèces : «En réduisant le nombre de billets de 500 euros en circulation, la BCE tente de faire en sorte que, même avec des taux d'intérêt négatifs, conserver son argent dans un "bas de laine" coûte plus cher que de le déposer à la banque. En clair, conserver des grosses coupures prend moins de place que des petites ! Par conséquent, en s’assurant que la plus grosse coupure imprimée est celle de 100 euros, la BCE tente de réguler l’argent physique stockable.»

Supprimer l’entrave aux taux négatifs

En janvier dernier, Benoît Coeuré, l’un des membres du directoire de la banque centrale, avait reconnu que le sort à donner aux billets de 500 euros était examiné par la BCE, «compte tenu de son usage dans le blanchiment de l’argent sale et le crime organisé». Les coupures de 500 euros actuellement en

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • y.batard il y a 7 mois

    mais enfin ! tout le monde le sait et les politiques le répètent: c'est pour cesser le financement du terrorisme !!! z'allez voir, plus aucun attentat par la suite, les terroristes ne pourront rien faire (ironie bien évident qui souligne la bêtise de Sapin par exemple qui use de cette argumentation)

  • stricot il y a 7 mois

    (suite) Quiconque a plus de 20,000 euros d'economies doit avoir plusieurs banques, et se voit facturer des frais de conversion etc... Ca peut alors etre pratique de stocker un peu de liquide a la maison pour les vacances, voire juste poru voir venir, et stocker 15,000 EUR c'est plus simple en billets de 500 qu'en billets de 100. A part ca et en France aucune raison de s'en servir.

  • stricot il y a 7 mois

    Mouaip. Je peux illustrer l'usage leitime d'un tel billet: la BCR (Banque Centrale de Russie) assure les depots des clients individuels dans une banque qui fait faillite a haute de 1.5 millions de roubles, soit 20,000 euros. Dans les faits, le recouvrement des TRES incertain. Il y a des dizaines de banques qui vont faire faillite dans les 2 ans depuis debut 2015, de l'aveu meme de la BCR.

  • toto409 il y a 7 mois

    ouai ..bon....enfin ...... il va pas me manquer le billet de 500 € ..... sachant qu'en France on a de toute façon plus le droit de payer en cash un produit plus de 1000€ ..... quand on a un billet de 100 € c'est deja bien galere pour le depenser en magasin ..... Bientot plus de Cash ? peut etre en Euro .... mais il y a des societes de changes....

  • jmlhomme il y a 7 mois

    Il n'y aura plus bientot de Cash....cela va faire rentrer des Dizaines de milliards dans les caisses des banques et repousser le krack en donnant au gouvernants le "controle total". Reveillez vous ... Les trocs (echange sans argent sera l'Etape suivante. Big Brother veut votre Bien. Toutes les plate forme collaboratives sont dejà sous controle, soyez en sur. Misez donc sur le cryptage des données ( voix et données ) car l'étau se resserre.