Supporters : les politiques s'en mêlent

le
0

Dans la continuité des Assises du supporterisme organisées au Sénat en février dernier, le député d'Europe Écologie les Verts (EELV), François de Rugy, a rencontré le secrétaire d'État aux sports, Thierry Braillard. Le but : affiner une proposition de loi qui contournerait les réticences de la FFF et de la LFP et imposerait la représentation des supporters au sein de ces instances comme des clubs.

Cagoules sur la tête, armes factices en mains, écharpes et drapeaux à l'effigie de leur groupe, dans une mise en scène comparable aux communiqués les plus vindicatifs du FLNC ou d'ETA, les supporters de la Brigade Loire, groupe de fans du FC Nantes, se sont déguisés en terroristes pour protester contre les mesures jugées " délirantes " de la préfecture de la Loire concernant leur déplacement à Saint-Étienne, dimanche 12 avril. Ils ont expliqué vouloir " communiquer de façon (tristement) ironique sur le contexte qui entoure les supporters en France ". Un contexte - où prévaut très régulièrement l'absence de concertation - unique en Europe.
" Sans supporters, il n'y a pas de football durable "
Et c'est également de Loire-Atlantique qu'est venue, jeudi, la volonté politique d'associer davantage les supporters à la vie des clubs et à l'organisation des matchs, afin justement d'éviter d'en arriver à ce genre de blocage. François de Rugy, co-président du groupe EELV à l'Assemblée nationale et député de la première circonscription de Loire-Atlantique, avait sollicité une rencontre avec Thierry Braillard à laquelle participait également Florian Le Teuff, président du Conseil national des supporters français (CNSF) : " Nous avions déjà eu des échanges lors des Assises du supporterisme, explique François de Rugy joint par So Foot, entre-temps, nous avons avancé sur la proposition de loi et nous voulions nous assurer qu'elle recueillait toujours le soutien de l'exécutif ". Une proposition de loi qui ferait des supporters des interlocuteurs à part entière des clubs, mais aussi des instances du football.

Contacté par So Foot, le secrétaire d'État aux Sports se montre ouvert, mais prudent : " Nous avons eu un échange de vue avec François de Rugy autour d'un texte qui n'est pas encore abouti. Il s'agit aussi de voir comment structurer les différentes associations de supporters ville par ville pour avoir une coordination de tous les supporters qui créerait les conditions d'un vrai dialogue. " " En toile de fond, tout le monde est d'accord pour dire…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant