SuperSonic Imagine en Bourse pour financer son expansion

le
0
SuperSonic Imagine en Bourse pour financer son expansion
SuperSonic Imagine en Bourse pour financer son expansion

La société d'imagerie médicale SuperSonic Imagine a lancé mercredi son introduction en Bourse pour financer l'expansion de son réseau commercial international et développer une nouvelle génération de sa plateforme d'échographie Aixplorer, a déclaré son PDG Jacques Souquet.SuperSonic Imagine "veut devenir un des acteurs majeurs de l'échographie médicale avec un positionnement +premium+" et "capter la croissance de l'échographie sur les marchés émergents", a dit M. Souquet devant la presse. Le marché mondial de l'échographie était estimé à 5,8 milliards de dollars en 2012, avec une croissance moyenne annuelle de 5%, et de 11% pour la Chine.La société entend investir fortement sur "trois axes stratégiques", a-t-il expliqué.M. Souquet vise en premier lieu une "expansion (du) réseau commercial à l'échelle internationale", en ciblant les Etats-Unis, l'Europe, ainsi que la Chine où la société vient de s'implanter en 2013. Le PDG prévoit aussi de "maximiser le potentiel technologique d'Aixplorer" et de "passer d'une société monoproduit à une société (avec) une famille de produits couvrant différents segments de prix". Concrètement, la société prépare une nouvelle génération de son échographe Aixplorer, plus performante et modulaire (compacte et mobile).Ces développements doivent permettre à SuperSonic Imagine de viser un marché potentiel de 3,7 milliards de dollars à l'horizon 2017, contre 1 milliard actuellement.Avec son entrée en bourse, Supersonic Imagine vise une levée de fonds d'environ 50 à 66 millions d'euros.L'opération, sur le marché Euronext, porte sur l'émission de 4.273.504 actions nouvelles pour un prix unitaire indicatif compris entre 11,70 et 14,30 euros. L'émission pourrait être portée à un maximum de 5.651.708 nouvelles actions en cas d'exercice de l'intégralité de la clause d'extension et de l'option de surallocation.Le produit net de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant