Super Mario transformé en réfugié syrien

le
1
Capture d'écran de la vidéo.
Capture d'écran de la vidéo.

Tous les moyens sont bons pour sensibiliser à la question des réfugiés. Y compris leur donner les traits du héros de jeux vidéo du même nom qui fête en ce moment ses 30 ans. À la place du célèbre plombier italien, c'est un réfugié syrien qui évolue dans le jeu avec, comme objectif final, atteindre le graal : l'Allemagne ou la Suède.

Avant d'y parvenir, le personnage doit faire face aux obstacles qui se dressent sur sa route. Le plus grand danger est incarné par les passeurs qui lui volent ses richesses régulièrement. Il atteint d'abord sa taille normale grâce à une valise (et pas un champignon comme dans le jeu traditionnel).

Les plantes carnivores sont dotées d'un scanner d'empreintes digitales, en référence à l'enregistrement des migrants par les autorités du pays d'arrivée. Comme dans Super Mario Bros, le personnage doit sauter sur un petit drapeau à la fin du jeu, cette fois-ci, il s'agit de celui de l'Union europénne. Quant au château, il est remplacé par un camp de réfugiés.

"Un personnage qui parle à tout le monde"

Derrière cette idée, Samir Al-Mufti, un Syrien de 29 ans. Originaire de Homs, où il étudiait le français, il a fui la Syrie dès 2011. C'est un adepte de vidéos parodiques dans lesquelles il se moque de la politique du régime de Bachar el-Assad.

Cette fois-ci, l'idée lui est venue après la noyade d'un de ses meilleurs amis qui tentait de traverser la Méditerranée entre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • svtmh1 le lundi 14 sept 2015 à 19:22

    Encore un qui cherche se faire du fric