Super-G (F) : Fenninger survit à l'hécatombe

le
0
Super-G (F) : Fenninger survit à l'hécatombe
Super-G (F) : Fenninger survit à l'hécatombe

Voilà un Super-G féminin qui restera dans les annales ! Sur les onze premières skieuses à s'élancer, seules trois ont réussi à finir la course. Piégées par le tracé, Gisin, Goergl, Merighetti ou encore Gagnon, et bien sûr Marie-Marchand Arvier n'ont pas terminé. Mais à partir du douzième dossard, les filles, alertées par cette vague d'abandons (et peut-être plus concentrées lors de la reconnaissance), se sont montrées plus prudentes et ont fini par franchir la ligne d'arrivée, presque toutes sans exception. Parmi elles, Anna Fenninger est celle qui a le mieux tiré son épingle du jeu, et décroche son premier titre olympique, à 24 ans.

Troisième du classement général de la Coupe du monde et du classement de la descente, l'Autrichienne a réussi une course sans faute, et s'impose avec 55 centièmes de retard sur Maria Hoefl-Riesch, qui pourra nourrir de gros regrets car une grosse faute en fin de parcours lui a sans doute coûté la victoire, et 66 centièmes sur Nicole Hosp. C'est la deuxième médaille d'or remportée par l'Autriche lors de ces JO, après celle de Matthias Mayer en descente

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant