Super Bowl : plus qu'un match, une orgie nationale

le
0
Super Bowl : plus qu'un match, une orgie nationale
Super Bowl : plus qu'un match, une orgie nationale

Tellement plus qu'un match. Le 49e Super Bowl, finale du championnat de football américain, qui a lieu ce dimanche entre les Seattle Seahawks et New England Patriots, est un jour à part de l'autre côté de l'Atlantique. Pas moins de 12 milliards d'euros vont être dépensés à travers tout le pays autour de cette rencontre, véritable institution de la vie américaine, qui devrait encore scotcher à leur téléviseur plus d'un Américain sur deux. Avec des tarifs publicitaires et des dépenses en boissons et alimentation en nette hausse, cette édition devrait être celle de tous les superlatifs, sur le plan économique aussi. Tour d'horizon des chiffres les plus dingues.

Des billets à des prix prohibitifs

Les prix d'un billet se négociait vendredi à 5725 dollars sur le marché officiel de la revente avec des pointes à plus de 10000 dollars pour les meilleurs sièges. On est très loin des prix pratiqués pour la première édition en 1967: les billets se vendaient à l'époque entre six et douze dollars et 33.000 n'avaient pas trouvé preneur... Parmi les spectateurs, ont retrouvera notamment 3 aficionados, qui ont été aux 48 précédentes éditions ! 

Et ceux qui ont la chance d'avoir leur sésame font largement partager leur bonheur sur les réseaux sociaux : plus de 2500 gigaoctets ont ainsi été utilisés dans le stade lors du dernier Super Bowl, selon les deux principaux opérateurs, At&T (624 Go) et Vierzon (1900 Go). Plus largement, le sport préféré des Américains génère de nombreuses interactions sur les réseaux sociaux : l'an dernier, lors du 48e Super Bowl, 25 millions de tweets avaient ainsi été écrits à propos de la rencontre.

L'émission la plus regardée de l'histoire de la télévision américaine

111 millions de téléspectateurs avaient regardé il y a un an la finale du Super Bowl, un véritable record. Si le temps de jeu à proprement parler dure une heure, la diffusion du match s'étale elle sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant