Sup de Co Amiens : huit mois avec sursis pour le directeur

le
1
Jean-Louis Mutte, le directeur général de l'école, était poursuivi pour harcèlement moral, après le suicide d'une ancienne directrice dans son bureau.

Le tribunal correctionnel d'Amiens a condamné jeudi le directeur général de Sup de Co Amiens, qui était poursuivi pour harcèlement moral, à huit mois de prison avec sursis et 5000 euros d'amende. Accusé pour des faits qui se sont déroulés entre 2006 et 2009 à l'encontre de sept salariés, et après le suicide d'une ancienne directrice dans son bureau, Jean-Louis Mutte encourait jusqu'à un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende.

Emblématique, l'affaire a causé des remous dans le milieu étudiant pour avoir impliqué plusieurs responsables du personnel dirigeant. En effet, aux côtés du directeur général, trois autres prévenus comparaissaient: le directeur délégué, Roger Davis, la directrice administrative, Isabelle Mathieu, et le directeur de l'ISAM (Institut supérieur d'administration et de management, rattaché à Sup de Co), Georges Pouzot. Les trois ont été relaxés, tout comme Bernard Désérable, le président de la CCI d'Amiens et de l'association chap

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 31 mai 2012 à 18:00

    Relaxe...Relaxe...Relaxe...8 mois avec sursis...C'est tout...De qui se moque t'ont...il y a q. même responsabilité de la mort d'une personne...C du pousse au CRIME !!!...