Sunderland arrache le derby

le
0
Sunderland arrache le derby
Sunderland arrache le derby

Longtemps au coude-à-coude avec Newcastle, Sunderland est venu arracher le derby du nord de l'Angleterre (1-0) en marquant dans les dernières minutes grâce à Adam Johnson. Dominateur, Newcastle n'a jamais su trouver de solutions face à son rival plus efficace.

Newcastle/Sunderland : 0-1
But : Adam Johnson (90')

"Un derby, ce n'est pas que l'histoire de trois points." Comme l'a si bien fait remarquer en marge de la rencontre l'entraineur des Black Cats, Gus Poyet, la confrontation de cet après-midi entre Newcastle et Sunderland était clairement la plus scrutée au nord du royaume. Aussi bien sur les bords de la River Tyne que sur les berges de la river Wear. Et à ce petit jeu, ça va bouder sévère du côté de Newcastle puisque ce sont bien les Rouge et Blanc qui sont repartis les valises pleines de leur court voyage du côté de St James' Park. Dans un match où les défenseurs auront longtemps pris le pas sur les attaquants, le roi des matchs nuls Sunderland - dix en dix-sept - est venu doucher le public adverse en marquant à l'aube des arrêts de jeu grâce à Adam Johnson. Un bon bol d'air pour des Black Cats en lutte pour leur maintien et un coup d'arrêt mal venu pour la bande à Pardew. Le coach mal-aimé de Newcastle visait en effet un cinquième succès de rang devant son public : c'est raté. Il espérait aussi remporter son premier duel contre Sunderland depuis qu'il est à la tête des Magpies : c'est manqué aussi.
Sunderland rate le coche
Ce derby du Tyne and Wear, c'est 25 kilomètres entre les deux villes mais un écart de huit places au classement à l'avantage de Newcastle au coup d'envoi. Dans leur costume de favoris, les Magpies s'accaparent logiquement la domination territoriale dès les premières minutes. Cela n'empêche toutefois pas les occasions nettes du premier acte d'être au crédit des visiteurs. Et plus particulièrement de Steven Fletcher. Au four et au moulin, l'Ecossais se démène sur le front de l'attaque des Black Cats et s'adjuge une belle banderille peu avant la demi-heure de jeu. Celle-ci s'en va malheureusement secouer la barre transversale d'Alnwick avant de sortir. A l'origine, une superbe ouverture de Sebastian Larsson. Prompts sur leurs contres, les Black Cats manquent de nouveau l'ouverture du score sur une frappe sèche de Connor Wickham, bien repoussée par le portier local. Le onze concocté par Alan Pardew est à la peine, domine stérilement et le trio offensif Gouffran-Ayoze-Améobi peine à combiner. Ce ne sera d'ailleurs pas une surprise de voir l'ancien Caennais quitter ses partenaires en début de seconde période. Demeure un constat : Sunderland aurait dû être devant au score à la...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant