Suivez le petit lapin blanc

le
0
Suivez le petit lapin blanc
Suivez le petit lapin blanc

Il y a dix ans jour pour jour, Edwin van der Sar débutait son premier match de Premier League avec Manchester United. C'était à Everton, et le portier batave avait 34 piges. Certains le disaient cramé. D'autres trop vieux pour tenir la distance. Moralité, le grand blond aux deux - bons - pieds va tout gagner avec MUFC et mettre fin à cette disette qui durait depuis le départ de Peter Schmeichel en 1999. Oui, United a de nouveau un très bon gardien de but.

Drôle d'été que celui qui a vu débuter Edwin van der Sar avec Manchester United. Chelsea et Mourinho régnaient sur la Premier League, et le club le plus titré d'Angleterre devait gérer la famille Glazer. Nous sommes à l'été 2005, et tout part en sucette dans le Nord de l'Angleterre. Une semaine avant de faire ses grands débuts en Premier League à Everton le 13 août 2005, Edwin van der Sar avait découvert Old Trafford lors d'un match de barrage de Ligue des champions face aux Hongrois de Debrecen quatre jours plus tôt. Une formalité (3-0) sportive, mais un beau bordel autour du stade. Une enceinte où 17 000 places n'avaient pas trouvé preneur là où, d'habitude, il faut attendre six mois pour se procurer un précieux sésame. Un stade où une foule de mécontents déambulait autour du Théâtre des rêves pour protester contre la politique mise en place par la famille Glazer, propriétaire de MUFC. Les plus colériques iront même jusqu'à former un nouveau club - le FC United of Manchester - et repartir ainsi en division amateur.

Et ce n'est pas tout, la préparation estivale des Mancuniens fut également chaotique : empoignade entre Roy Keane et Alex Ferguson, altercation entre Rio Ferdinand et Ruud van Nistelrooy lors de la tournée asiatique, le même Rio hué par certains de ses fans, outrés par ses exigences salariales (il venait de prolonger pour quatre ans avec 630 000 euros mensuels). Bref, un beau bordel pour le flegmatique Van der Sar qui débarque dans le club au même moment que l'Anglais Ben Foster. Pour Sir Alex Ferguson, Ben représentait d'ailleurs "le meilleur gardien anglais" du moment. Autant dire que le Batave n'était pas franchement attendu comme le sauveur de la nation. Surtout à 34 ans, après quatre saisons passées à Fulham et surtout deux années à la Juventus (1999-2001) où il n'a pas laissé un grand souvenir en tant que premier gardien étranger de la Vieille Dame. Bref, c'est donc un CV un peu poussiéreux qui débarque à Old Trafford. Bon, un beau CV quand même. Formé à l'Ajax Amsterdam, VDS affichait des références avec une Coupe de l'UEFA à vingt et un ans (en 1992), puis une C1 (toujours avec l'Ajax de Rijkaard, Seedorf, Davids et des frères De Boer, en 1995), une Coupe intercontinentale (1995) et quatre titres de champion.

"Ice Rabbit", le retour


À Everton, Manchester United repart donc en guerre avec un vieux gardien de 34 ans sans aucune…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant