Suisse: une croissance solide, tirée par l'export

le
0
L'activité a progressé plus que prévu au troisième trimestre. Sur l'année, le PIB devrait augmenter de 2 %.

Il fait bon vivre en Suisse. Pas seulement pour l'air pur de ses montagnes et son savoureux chocolat mais pour son économie qui se porte bien, même très bien quand on la compare à la fragile zone euro.

Le chiffre du PIB au troisième trimestre - + 0,5 % - confirme le dynamisme helvétique. C'est mieux que prévu et, en glissement annuel, la hausse ressort à 1,9 %. La Banque centrale a revu à la hausse ses prévisions pour l'année: entre 1,5 % et 2 %, contre 1 à 1,5 %. L'activité devrait accélérer en 2014 à 2,3 %, profitant d'une reprise plus ferme en Europe, en particulier du regain de la demande interne en Allemagne, son premier client européen.

Car l'un des atouts de la Suisse, qui a su se diversifier vers l'Asie, vient de l'export. Entre juillet et septembre, c'est bien le commerce extérieur qui a soutenu la croissance. Les ventes de marchan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant