Suisse : un milliard dans la cagnotte !

le
54
L'État suisse s'attendait à un léger déficit. Il engrange un excédent pour la deuxième année consécutive.
L'État suisse s'attendait à un léger déficit. Il engrange un excédent pour la deuxième année consécutive.

Imaginons un seul instant que le budget de la France soit en équilibre. C'est le chef de l'État lui-même qui l'annoncerait en grande pompe à la télévision. Rien de tout cela à Berne. Il faut pratiquement se munir d'une loupe pour découvrir dans la presse locale du jeudi matin 17 avril que "le compte de résultats de la Confédération pour 2013 affiche un bénéfice". Il est vrai que de ce côté du Jura, une telle information est plutôt habituelle. Le budget de la Suisse était déjà bénéficiaire en 2012.

Dans un communiqué, le Conseil fédéral (gouvernement) annonce sobrement que l'exercice comptable 2013 se solde par un excédent de 1,3 milliard de francs suisses (1,04 milliard d'euros), alors qu'un déficit de 0,4 milliard (320 millions d'euros) avait été inscrit au budget.

Une dette en diminution

Les raisons de cette belle surprise ? "Certaines ressources budgétaires n'ont pas été épuisées", et "les recettes de l'impôt anticipé ont été plus élevées que prévu". Il faut savoir qu'en Suisse, un contribuable peut payer ses impôts en avance. Pourquoi le ferait-il ? se demande le contribuable français. Mais parce que cela lui permet de percevoir des intérêts sur l'argent avancé à l'État, pardi ! Tout en restant assez prudent, le gouvernement estime que le plan financier 2015-2017 présentera encore des excédents structurels.

Quant à la dette nette de la Suisse (qui correspond à la dette brute déduction faite du patrimoine...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le lundi 28 avr 2014 à 08:57

    La démonstration par A+B que les impôts sont néfastes. Nos énarques n'ont jamais rien compris. Mettons notre gouvernement sous tutelle Suisse et les énarques et autres avocats au service propreté.

  • OREGON3 le samedi 26 avr 2014 à 20:01

    belle leçon, ..et ont se demande comment une bande de bras cassés comme les socialistes ont-ils pu arriver au pouvoir......Je demande la démission d'HOLLANDE !!!!!!!!

  • nayara10 le vendredi 18 avr 2014 à 11:42

    Le FRANC SUISSE est FORT ,les SALAIRES sont ÉLEVÉS,les IMPÒTS sont FAIBLES et le TAXES sont FAIBLES et les EXPORTATIONS sont BONNES...Avec pour conséquence un NIVEAU de VIE l'un des plus élévé du Monde à nos Frntières.MERCI l'équipe d'irresponsables française....

  • restif1 le vendredi 18 avr 2014 à 09:04

    La recette: des salariés bien formés et bien payés. Pas de 35h et pas de stress. Un cercle vertueux qui produit emplois et richesse. Exactement le contraire de la France

  • cmaignan le vendredi 18 avr 2014 à 07:02

    La Suisse n'est plus le paradis fiscal que vous voulez laisser entendre. Vous feriez mieux d'aller voir certaines iles pour les comptes mafieux. La Suisse est porté par une vraie vie économique, malgré un francs suisse fort, et les politiciens Suisse savent gérer un budget. Tout le contraire de la France.

  • nbanba le jeudi 17 avr 2014 à 22:16

    65 milliards par an de fraudes fiscales, rien que pour la France. En comptant les fortunes de corrompus russes et chinois, les coffres suisse debordent. Si avec tout ce pognon, un petit pays sans armée n'est pas capable d'avoir un budget a l’équilibre, qui pourrait le faire ?

  • mfouche2 le jeudi 17 avr 2014 à 19:22

    oui, mais les suisses qu ils soient simples citoyens ou élus sont des gens honnêtes , sérieux, travailleurs et intelligents, pas exactement le profil des français

  • M7403983 le jeudi 17 avr 2014 à 19:07

    M408 : surtout n'oubliez pas considération des politiques ... avant et "envers vos patrons comme vous dites" ... me semble t'il !!!

  • M4081121 le jeudi 17 avr 2014 à 18:48

    MDR.je comprends mieux ma fille qui ne veux plus travailler en France.Je ne parle pas du salaire,considération est une chose que les patrons en France on perdu.exploitation des personnes qu'ils emploient est le lot quotidien des salariers Français.

  • M7403983 le jeudi 17 avr 2014 à 18:32

    La Suisse sérieux, propreté, qualification ... Bref que du bonheur !!!