Suisse : le franc fort, un jackpot de courte durée pour les frontaliers ?

le
5
La Suisse prépare des mesures drastiques qui inquiètent les frontaliers.
La Suisse prépare des mesures drastiques qui inquiètent les frontaliers.

Pour les 150 000 frontaliers travaillant en Suisse, c'est jour de fête. Avant le 15 janvier, un euro valait 1,20 franc suisse. Aujourd'hui, l'euro est à 1,03 franc suisse. Pourtant, la plupart d'entre eux se gardent bien de sabler le champagne pour célébrer ce gros lot inattendu. Depuis deux semaines, des deux côtés de la frontière, la presse est porteuse de nouvelles inquiétantes. Du côté helvétique, Johann Schneider-Ammann, le ministre de l'Économie, annonce que les entreprises qui souffrent des fluctuations des taux de change peuvent "recourir au chômage partiel". Quant à la banque J. Safra Sarasin, elle annonce une baisse du PIB de 0,5 % au premier trimestre. Du côté français, le vice-président du conseil général de l'Ain chargé des finances révèle que deux des prêts du département indexés sur le cours de la monnaie suisse vont dorénavant flirter avec un taux de 30 %, soit un million d'euros d'intérêts de plus à verser cette année. Quant aux eaux usées du Pays de Gex, traitées dans le canton de Gex, elles vont subir un surcoût en 2015 de près de 750 000 euros. À l'augmentation des impôts locaux s'ajoute le fait que les frontaliers ont dû renoncer tout récemment aux assurances privées pour s'affilier à la Sécurité sociale. Or, les cotisations de la couverture maladie universelle sont calculées en fonction du revenu, et non plus de l'âge. Hausse du temps de travail L'entreprise Volailles...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 2 fév 2015 à 09:23

    "sabrer" le champagne, et non "sabler" !

  • stricot le lundi 2 fév 2015 à 08:59

    Et quant au jackpot pour le pays, quid des exportations qui font reellement le PIB? Le prix des biens Suisses a automatiquement augmente de 20%, donc soit ils ne sont plus competitifs et la concurrence va les remplacer, soit ils doivent vendre 20% moins cher, et donc ne plus couvrir leurs couts... Ca va faire mal.

  • stricot le lundi 2 fév 2015 à 08:59

    il n'a pas regagne 30% apres son plus bas ce fameux jeudi... En attendant dans ce village financier planetaire il y avait beaucoup de hedge funds qui etaient positionnes sur l'USD/CHF qui ont fait banqueroute ce jour-la.

  • vaincour le lundi 2 fév 2015 à 08:50

    Le franc suiise qui perd 30 pour cent en 25 secondes et qui regagne 30 pour cent en 25 secondes dans la même journée: des "investisseurs internationaux ont gagné des sommes astronomiques dans la journée.Bravo au "village financier planétaire".

  • Av'DiamS le lundi 2 fév 2015 à 08:42

    jackpot pour le Pays Suisse OUI.....qui achète (importe) a présent les matières 1er avec un Franc Fort....Son PIB va a nouveau exploser...Trop Bons ces Suisses.