Suisse-Le Conseil national vote l'interdiction de la burqa

le
3
    ZURICH, 27 septembre (Reuters) - Le Conseil national, 
chambre basse du parlement suisse, a adopté mardi à une courte 
majorité une proposition de loi interdisant aux musulmanes le 
port du voile intégral dans l'espace public, comme c'est le cas 
en France. 
    Le texte soumis par le politicien Walter Wobmann, qui avait 
réussi à faire interdire en 2009 la construction de minarets, 
doit encore être approuvé par la chambre haute de l'Assemblée 
fédérale, le Conseil des Etats, puis par le gouvernement avant 
d'avoir force de loi. 
    Walter Wobmann, élu du parti anti-immigration UDC, estime 
que l'interdiction de la burqa, ou niqab, un voile qui masque le 
visage des femmes, permettra de protéger la culture suisse et de 
lutter contre l'islam radical. Il demande l'organisation d'un 
référendum sur le sujet. 
    Selon un sondage publié en août, 71% des Suisses se disent 
favorables à l'interdiction du voile intégral, mesure déjà 
entrée en vigueur cette année dans le canton italophone du 
Tessin. 
    L'UDC est devenu le premier parti au sein de l'Assemblée 
fédérale en remportant près de 30% des suffrages lors des 
élections de 2015. 
    La proposition de loi sur la burqa pourrait rencontrer une 
opposition plus forte au Conseil des Etats, où les adversaires 
du projet, notamment les socialistes, sont mieux représentés. 
     
 
 (Michael Shields et John Miller; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 5701726 il y a 2 mois

    A Genève, pleine de Saoudiennes voilées, toute l'année.

  • M7097610 il y a 2 mois

    vive la Suisse. Dehors les socialistes.

  • delapor4 il y a 2 mois

    Chapeau !