Suisse : «La votation nous entraîne pour 3 ans d'incertitude économique»

le
0

INTERVIEW - Cristina Gaggini, directrice romande du syndicat patronal Economiesuisse, prédit trois ans d'incertitudes pour l'économie suisse, le temps que la notion de quotas migratoires soit précisée.

Principal syndicat patronal de Suisse, Economiesuisse s'est clairement engagé contre le retour à une politique migratoire de quotas. Mais dans un référendum organisé dimanche à l'initiative de l'Union démocratique du centre (UDC), premier parti politique du pays, le peuple suisse s'est prononcé pour l'arrêt de «l'immigration massive» à 50,3%, et pour l'instauration de quotas. Selon les estimations des économistes du Crédit Suisse, ce vote pourrait coûter 80.000 emplois à la Suisse dans les trois prochaines années, le temps que cette décision soit traduite dans la loi. La directrice romande d'Economiesuisse Cristina Gaggini regrette cette période d'incertitude, et espère qu'une solution sera trouvée pour maintenir les accords bilatéraux helvético-européens.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant