Suisse : la "concurrence déloyale" du halal

le
1
Le chrétien démocrate Yannick Buttet a déposé une proposition de loi visant à mieux contrôler les circuits d'importation. (Photo d'illustration)
Le chrétien démocrate Yannick Buttet a déposé une proposition de loi visant à mieux contrôler les circuits d'importation. (Photo d'illustration)

Petit bouc et fines lunettes, le député démocrate-chrétien Yannick Buttet, 39 ans, n'a rien d'un extrémiste. Mais sa motion, intitulée « Importation de viande halal provenant d'abattages sans étourdissement », risque, par les temps qui courent, de jeter de l'huile sur le feu. D'autant que son initiative parlementaire a été acceptée par la Commission de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national (Assemblée nationale).

Yannick Buttet demande au gouvernement « d'éliminer enfin les incertitudes qui existent concernant les importations de viande halal qui proviennent d'animaux qui n'ont pas été étourdis lors de l'abattage, de même que les discriminations qui existent en matière d'importation de viande halal dont sont victimes la majorité des entreprises autorisées à importer de la viande ».

Explications : en Suisse, la loi sur la protection des animaux proscrit l'abattage des mammifères sans étourdissement, et donc l'abattage rituel. Toutefois, au nom de la liberté de religion, les musulmans et les juifs peuvent importer de la viande halal et casher. Cette viande vient principalement de France. Selon le quotidien La Liberté, de Fribourg, la viande halal importée représenterait par an 350 tonnes de viande bovine et 175 tonnes de viande ovine. En ce qui concerne la viande casher, les chiffres seraient respectivement de 176 et de 20 tonnes.

La viande halal...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 4 mois

    Halal et casher : traditions qui remontent à l'ancien testament : pratiques obsolètes, comme ma loi du talion.