Suisse : la banque centrale s'attaque au franc fort

le
0
Sous la pression politique, la BNS a fixé, hier, une parité plancher de 1,20 franc pour un euro. Une décision jugée risquée sur le long terme.

C'est une mesure radicale, qualifiée «d'arme de guerre », qu'a décidée, mardi la Banque nationale suisse (BNS) pour lutter contre la surévaluation du franc. L'institut d'émission a annoncé avoir fixé un cours plancher de 1,20 franc pour un euro. Depuis le début de l'année, la devise helvétique s'est appréciée de 11 % face à l'euro et de plus de 15 % contre le dollar. Une appréciation qui pénalise les exportations et fait souffrir gravement l'économie suisse.

Dans une récente étude, la fédération des entreprises suisses a estimé que la cherté du franc me­nace 25.000 emplois chez les exportateurs. La pression est aussi venue ces derniers jours des au­torités politiques, à la veille d'échéances électorales importantes. «La surévaluation actuelle du franc est extrême, a indiqué la BNS dans son communiqué. Elle constitue une grave menace pour l'économie suisse et recèle le risque de développements déflationnistes.» La banque centrale défendra ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux