Suisse-L'UDC menace de lancer une autre initiative sur l'immigration

le
0
    ZURICH, 3 septembre (Reuters) - L'Union démocratique du 
centre (UDC), parti de droite radicale qui compte un tiers des 
sièges au Conseil national, la chambre basse du parlement 
suisse, envisage de lancer une nouvelle initiative pour mettre 
fin à la libre circulation des personnes avec l'Union 
européenne, prévient son vice-président Christoph Blocher dans 
une interview diffusée samedi.  
    "Si nous constatons que la loi d'application (de la votation 
de 2014 pour réduire l'immigration), ne réduit pas massivement 
l'immigration, l'UDC lancera une initiative pour mettre fin à la 
libre circulation des personnes", déclare-t-il dans cet 
entretien publié par le journal Tages-Anzeiger. 
    Les négociations s'accélèrent entre la Suisse et l'Union 
européenne sur cette question de l'immigration, Berne étant 
contraint de traduire en loi d'ici février 2017 le résultat de 
la votation de 2014.  
    Une commission de la chambre basse a adopté vendredi un 
compromis qui s'appuie sur la préférence de recrutement accordée 
aux Suisses plutôt que sur des quotas unilatéraux. Cette 
proposition, qui vise à éviter l'affrontement avec l'Union 
européenne, doit cependant encore être adoptée par les deux 
chambres de l'Assemblée fédérale.  
    Christoph Blocher a réaffirmé, dans une autre interview 
accordée au journal NZZ, ne pas croire que l'Union européenne 
supprimerait ses accords bilatéraux avec la Suisse si Berne 
décidait de mettre fin à la libre circulation des personnes.  
 
 (Silke Koltrowitz; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant