Suisse : des ménagères françaises s'improvisent prostituées

le
8
Selon le rapport de la Cour des comptes, le nombre de prostituées à Genève a triplé en 3 ans.
Selon le rapport de la Cour des comptes, le nombre de prostituées à Genève a triplé en 3 ans.

Le quartier des Pâquis, juste à côté de la gare Cornavin, et à quelques pas des rives du lac Léman, s'anime dès le début de l'après-midi. Il accueille le plus grand nombre de péripatéticiennes, de salons de massage, d'agences d'escortes et d'appartements privés dédiés à l'exercice de la prostitution de la Cité de Calvin. Avec la crise, les prostituées commencent à se marcher sur les pieds. Une étude menée par la Cour des comptes, publiée cette semaine, révèle que leur nombre a triplé en six ans, passant de 385 à 1 188. Il ne s'agit pas d'estimation. En effet, le canton de Genève s'est doté d'une loi sur la prostitution qui contraint les travailleuses du sexe à posséder un permis de séjour valable et à s'inscrire à la Brigade des moeurs. Elles payent des impôts et cotisent pour leur santé et leur retraite. En contrepartie, elles peuvent exercer librement leur profession sans tomber sous la coupe de souteneurs. Selon Aspasie, une association qui défend les prostituées genevoises, il faut ajouter "environ 10 % de personnes sans papiers travaillant dans ce secteur". Un prix plancher pour une passe Selon cette étude, commandée par le département (ministère) de la Sécurité et de l'Économie du canton de Genève, il n'y a que 5 % de Suissesses. Les autres viennent de France, d'Espagne, de Hongrie. Pour la plupart, ce ne sont pas des professionnelles, mais des mères de famille qui ne parviennent plus à joindre les deux bouts. Des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le mardi 30 déc 2014 à 10:46

    Un peu comme nos politiques, mais la cela se passe en France!

  • M2711013 le samedi 20 déc 2014 à 20:47

    DSK ne devrait pas tarder à déménager, non ?

  • s.thual le samedi 20 déc 2014 à 02:27

    plus sérieusement ,,,, avant la prostitution y a quand meme tous les métiers pour lesquels patrons et polemploi ne trouvent personne

  • s.thual le samedi 20 déc 2014 à 02:26

    ou alors elles les prennent assis et non debout !

  • s.thual le samedi 20 déc 2014 à 02:25

    peuvent pas joindre les deux bouts ? etonnant ou alors elles prennent qu un seul client a la fois !

  • mlaure13 le vendredi 19 déc 2014 à 10:33

    Il faut choisir...un dossier de surendettement ou le "panier" de la ménagère" ???...:-)))

  • M5054720 le jeudi 18 déc 2014 à 17:17

    Pas chouette les ménagéres .

  • v.sasoon le jeudi 18 déc 2014 à 17:17

    http://reseauinternational.net/exclusif-y-t-il-un-false-flag-nucleaire-contre-la-russie-en-preparation/