Suisse : Cofinor, la bonne adresse des milliardaires français

le
1
Le comptable suisse de Serge Dassault a décrit comment l'argent lui était remis : des liasses enveloppées dans du journal et transportées dans un sac en plastique.
Le comptable suisse de Serge Dassault a décrit comment l'argent lui était remis : des liasses enveloppées dans du journal et transportées dans un sac en plastique.

C'est sans doute un nom qui vaut de l'or. Cofinor, fondée en 1961, a pour but "toutes opérations financières en Suisse et à l'étranger". Elle s'occupe également de l'importation, l'exportation, l'achat et la vente de "toutes matières premières, notamment de métaux et de pierres précieuses". C'est cette discrète société qui s'est occupée entre 1995 et 2012 de faire transiter des millions d'euros en cash depuis Genève jusqu'au bureau de l'avionneur Serge Dassault, comme l'ont révélé mardi Libération et France Inter.

Cofinor a rendu le même genre de services à Liliane Bettencourt. Comme l'avait raconté son avocat genevois René Merkt au Point.fr en 2012 : "Quand Patrice de Maistre [son homme de confiance] me demandait de transférer en France des sommes d'argent liquide, sans poser de questions, je m'adressais à un organisme de compensation. Je n'allais tout de même pas transporter moi-même les sous dans mes poches. Je suis avocat, pas banquier." René Merkt & Associés ne faisait pas mystère de travailler avec Cofinor SA. À croire que les milliardaires français se refilent les bonnes adresses en Suisse. LIRE aussi notre article "Suisse : les porteurs de valises d'argent se retrouvent au chômage" Des billets dans un sac en plastique

Cofinor cultive la discrétion et ne répond jamais aux questions des journalistes. "Nous n'avons rien à dire", a lâché une employée mercredi matin au Point.fr avant de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4314275 le mercredi 19 nov 2014 à 12:03

    Comme dit Gattaz, l'ISF plombe les investissements.