Suisse-15 banques dans la "zone rouge" du blanchiment-presse

le
0
    VIENNE, 16 octobre (Reuters) - Une quinzaine de banques 
suisses figurent dans une "zone rouge" d'établissements 
particulièrement exposés au risque du blanchiment d'argent, 
estime le directeur de l'Autorité fédérale de surveillance des 
marchés financiers (Finma). 
    Le procureur général suisse a annoncé mercredi l'ouverture 
d'une enquête pénale à l'encontre de la banque zurichoise Falcon 
Private Bank, dans un dossier de blanchiment d'argent présumé 
lié au fonds souverain malaisien 1MDB.   
    Une autre banque suisse, BSI, fait l'objet d'une enquête 
dans la même affaire.  
    "Nous avons instauré un système d'alerte lié au risque de 
blanchiment d'argent", explique Mark Branson, dans un entretien 
publié par le SonntagsZeitung. "Une quinzaine de banques sont 
dans la zone rouge; cela veut dire qu'elles sont 
particulièrement exposées". 
    Branson ne donne pas les noms des établissements mais il 
précise que la plupart font de la gestion d'actifs et ont 
souvent des clients des marchés émergents.  
    Prié de dire si l'une ou l'autre des grandes banques suisses 
figure parmi eux, Branson répond: "Je n'emploierais pas le 
pluriel, mais oui". 
    Dans le cas de Falcon, Branson précise qu'il "s'en est fallu 
d'un cheveu que la licence soit retirée". "Nous sommes d'avis de 
laisser sa chance à la nouvelle direction".     
     
 
 (François Murphy, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant