Suicide de l'épouse du ministre de l'Education Luc Chatel

le
7
SUICIDE D'ASTRID HERRENSCHMIDT, L'ÉPOUSE DU MINISTRE DE L'ÉDUCATION LUC CHATEL
SUICIDE D'ASTRID HERRENSCHMIDT, L'ÉPOUSE DU MINISTRE DE L'ÉDUCATION LUC CHATEL

PARIS (Reuters) - L'épouse du ministre français de l'Education nationale, Luc Chatel, s'est donné la mort dimanche matin, a-t-on appris auprès du ministère.

"Luc Chatel confirme le drame personnel qui est survenu ce matin. Il demande le respect de sa vie privée pour ses enfants, sa famille, pour lui", a-t-on indiqué dans son entourage.

Le corps d'Astrid Herrenschmidt a été retrouvé à son domicile de Boulogne-Billancourt, près de Paris.

Astrid Herrenschmidt, issue d'une famille d'industriels alsaciens, avait épousé Luc Chatel en 1991. Le couple avait quatre enfants.

Nicolas Sarkozy, en déplacement en Guyane, a déclaré au Monde qu'il s'agissait d'"un drame personnel intime".

Il a précisé avoir eu longuement le ministre au téléphone dimanche matin, l'enjoignant de prendre son temps pour s'occuper de ses enfants.

Député de la Haute-Marne de 2002 à 2007, Luc Chatel a été secrétaire d'État chargé de la Consommation puis de l'Industrie et de la Consommation, de 2007 à 2009, et porte-parole du gouvernement de 2008 à 2010.

S'appuyant sur une image d'homme discret, méthodique et travailleur, il est devenu ministre de l'Education en juin 2009 et occupe une place de plus en plus importante au sein de la majorité.

Gérard Bon, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.