Suicide d'une collégienne : la mère de famille porte plainte

le
0
Pauline, 12 ans, s'est suicidée lundi avec le fusil de chasse de son père. Sa famille, qui estime que la jeune fille était victime de harcèlement au collège, a déposé plainte contre le principal de l'établissement.

C'était une adolescente «polie», «souriante» mais un peu «timide». Mais pourtant, lundi soir, Pauline, 12 ans, s'est donnée la mort avec le fusil de chasse de son père, dans la maison familiale d'Éleu-dit-Leauwette, près de Lens (Pas-de-Calais).

Depuis, proches, camarades de classe et professeurs tentent de comprendre les raisons du passage à l'acte de cette jeune fille. Celui-ci serait peut-être lié, selon différents témoignages, à des brimades subies par Pauline, scolarisée en 6e dans un collège de Lens classé en ZEP (Zone d'éducation prioritaire). C'est ce que soupçonne la famille de Pauline, qui a indiqué à l'AFP avoir déposé une plainte contre le principal du collège Jean-Jaurès.

Un appel pour que les enfants harcelés parlent

Brigitte Lamy, procureur de la République à Béthune, a quant à elle déclaré que la mère de famille, entendue mercredi par les enquêteurs de la brigade des mineurs, avait effectivement fait part de son désir de porter plai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant