Suicide d'une capitaine à Bastia, le 48e dans la police en 2014

le
0

BASTIA, 20 novembre (Reuters) - Une capitaine de police s'est donné la mort jeudi en milieu de matinée avec une arme à feu dans les locaux du commissariat de Bastia (Haute-Corse), a-t-on appris auprès des services de la sécurité intérieure de la préfecture. Il s'agit au moins du 48e suicide dans la police nationale depuis le début de l'année, selon l'Unsa-Police qui en comptait 47 au 10 novembre. Les faits se sont produits vers 11h30 au sein de l'antenne bastiaise de la direction régionale de la police judiciaire où exerçait cette mère de deux enfants. "Des analyses sont en cours pour déterminer si l'arme utilisée était bien l'arme de service", a dit une source proche du dossier. La direction de la police régionale n'était pas joignable pour donner davantage d'indications. L'Inspection générale de la police nationale de Marseille a été saisie de l'enquête. Un représentant syndical a évoqué, sous le sceau de l'anonymat, "le ras-le-bol et le mal-être de la police", et dénoncé un "problème de fond à l'antenne bastiaise" dû à des "conditions de travail dégradées, des risques psycho-sociaux". "Oui, il y a bien un malaise dans la police corse, mais on ne sait pas si ce suicide est dû à une situation personnelle ou professionnelle", a dit un autre représentant syndical; (Roger Nicoli, édité par Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant