Suicide chez France Télécom: la direction a été alertée

le
0
Rémy, qui s'est immolé mardi, avait envoyé à la direction un courrier de 6 pages en 2009 pour appeler l'opérateur à revoir son management. Un appel renouvelé en février dernier et resté sans réponse.

«Le suicide reste comme étant LA SOLUTION». C'est avec ces termes que Rémy, employé de France Télécom qui s'est immolé par le feu sur le site de Mérignac mardi, concluait un courrier de six pages, envoyé au directeur des relations sociales et à la DRH du groupe, Brigitte Dumont. Ce document, que s'est procuré le site Internet Médiapart, et que cite Le Parisien-Aujourd'hui en France , date de septembre 2009, au moment où l'entreprise était plongé dans la polémique suite aux suicides de plusieurs employés.

À cette époque, Rémy dénonçait déjà la «lâcheté, indigence et manque de responsabilité managériale» qui sévissait au plus haut niveau de l'entreprise. À plus petite échelle, la pression des managers subie par lui et ses collègues est aussi mise en lumière avec des exemples concrets, comme sur le site de Périgueux: «Toi et toi vous êtes à l'accueil physique demain matin, vous allez aider ces cons du commercial, cela vous apprendra à vivre», au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant