SUEZ ENVIRONNEMENT - Résultats Annuels 2010

le
0
Communiqué

PARIS, February 9, 2011 /PRNewswire/ -- FORTE CROISSANCE DES RÉSULTATS SUR L'ENSEMBLE DES ACTIVITÉS EN 2010

    
    - Chiffre d'affaires de 13 869mEUR, +12,8%, en hausse sur tous
      les segments

    - Résultat Brut d'Exploitation : 2 339mEUR, +13,6%, avec 120mEUR
      d'économies nettes (COMPASS 2)

    - Résultat Net part du Groupe : 565mEUR, +40,1%, bénéfice par
      action de 1,15EUR.

POURSUITE DE LA STRATÉGIE DE CROISSANCE ET DE PERFORMANCE DES METIERS POUR 2011-13

    
    - Croissance annuelle de l'activité superieur ou égal à 5%[1], 
      fondée sur l'innovation et un positionnement renforcé sur des 
      marchés porteurs,

    - Amélioration de la rentabilité opérationnelle avec une
      progression du RBE superieur ou égal à 10%[2] en 2011 et à 7%[1] 
      en moyenne en 2012-2013, plus rapide que celle du chiffre 
      d'affaires,

    - Ratio dette financière nette sur RBE autour de 3 fois dès fin
      2011,

    - Rémunération attractive des actionnaires avec un dividende en
      croissance d'environ 5%/an[3].

Le Conseil d'Administration, réuni le 8 février 2011, a arrêté les comptes 2010 de SUEZ ENVIRONNEMENT qui seront soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale du 19 mai 2011. Les comptes ont été audités et certifiés par les commissaires aux comptes.

Commentant les résultats 2010, Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de SUEZ ENVIRONNEMENT, a déclaré :

>

SUEZ ENVIRONNEMENT affiche des résultats 2010 solides et atteint ses objectifs

SUEZ ENVIRONNEMENT présente en 2010 des résultats en forte croissance et atteint tous ses objectifs annuels, tels que rehaussés à mi-année[5].

- Chiffre d'Affaires

SUEZ ENVIRONNEMENT affiche au 31 décembre 2010 un chiffre d'affaires de 13 869mEUR en variation brute de +12,8% (+1 573mEUR) par rapport au 31 décembre 2009, qui se décompose en :

    
    - Variation organique de +8,6%, en croissance dans les trois
      segments :
      - hausse du chiffre d'affaires du segment Eau Europe de +26mEUR
        (+0,8%)
      - forte croissance organique de l'activité déchets de +445mEUR
        pour Propreté Europe (+8,4%)
      - accélération de la croissance de l'International en variation
        organique de +560mEUR (+17,7%).
    - Croissance externe de +2,3% liée principalement au décroisement
      des sociétés paritaires dans l'eau en France et à l'opération 
      AGBAR pour Eau Europe, à la cession de London Waste et la première 
      consolidation de sociétés de recyclage pour Propreté Europe ainsi 
      qu'à l'intégration globale de SITA Waste Services pour le segment 
      International.
    - Impact favorable de change de +1,9% du fait de l'appréciation
      des principales devises d'activité de SUEZ ENVIRONNEMENT face à 
      l'Euro et notamment le Dollar australien, le Dollar américain, la 
      Livre Sterling, le Peso chilien et la Couronne suédoise. 

A changes constants, le chiffre d'affaires est en croissance de +10,9% (+1 297mEUR).

- Performance Opérationnelle

Le Résultat Brut d'Exploitation (RBE) s'élève à 2 339mEUR en 2010, en croissance brute de +13,6% (+279mEUR) et de +10,5% à changes constants. La rentabilité opérationnelle a progressé grâce à la croissance positive du RBE des trois segments à changes constants, et notamment des segments International et Eau Europe avec l'intégration d'AGBAR. La marge RBE du Groupe a progressé à 16,9%.

Elle bénéficie aussi de l'avancement du plan COMPASS 2 qui génère 120mEUR d'économies nettes sur l'année. L'objectif COMPASS 2 est revu à la hausse, avec des économies nettes de 300mEUR pour 2010-12.

Les amortissements en 2010 s'établissent à 975mEUR, en hausse de +16,3% liée principalement aux effets périmètre sur l'intégration d'AGBAR et à la comptabilisation des PPA[6] sur les opérations réalisées en 2010. Le Résultat Opérationnel Courant s'établit à 1 025mEUR en croissance brute de +10,7% et de +6,2% à changes constants. Il est en croissance brute dans tous les segments.

- Résultat Net

Le Résultat Net part du Groupe s'établit à 565mEUR, en hausse de +40,1% par rapport à 2009. Le bénéfice par action 2010 s'élève à 1,15EUR[7] contre 0,82EUR en 2009.

Le Groupe a enregistré en 2010 des plus-values nettes liées à l'opération AGBAR et au décroisement des paritaires ainsi que des charges de restructurations et d'impairment pour un montant global de 196mEUR.

Le résultat financier s'établit à -413mEUR en 2010, en hausse par rapport à 2009, avec une augmentation du coût de la dette à 4,9% (vs. 4,6% en 2009) et une hausse du montant de dette moyenne sur la période. SUEZ ENVIRONNEMENT a allongé la maturité de sa dette qui s'établit à 6,2 ans à fin décembre 2010 (contre 5,6 ans en décembre 2009[8]) et maintenu une répartition dette à taux fixes / dette à taux variables d'environ 70/30.

Les impôts s'élèvent à -119mEUR en 2010 contre -129mEUR en 2009. Cette diminution s'explique principalement par l'imposition à taux réduit des plus-values générées par la prise de contrôle d'AGBAR et le décroisement des sociétés paritaires. Le taux normatif d'impôt est de 29% en 2010.

Les intérêts minoritaires s'élèvent sur l'année à -155mEUR, contre -113mEUR en 2009, en hausse compte tenu de l'impact de la consolidation globale des intérêts minoritaires liés à AGBAR.

- Cash Flow Libre et Bilan

SUEZ ENVIRONNEMENT a poursuivi sa stratégie de génération de liquidités et de sélectivité de ses investissements au cours de l'année 2010.

- Le Cash Flow Libre est en progression de +20%[9] à 852mEUR, soit un ratio sur chiffre d'affaires de 6,1% contre 5,8% en 2009. Il bénéficie notamment d'une variation du besoin en fonds de roulement favorable de 269mEUR en 2010.

- Les Investissements Nets se sont élevés à 1 647mEUR. Outre l'opération AGBAR pour 429mEUR, le Groupe a investi dans des concessions d'eau en France et en Espagne, dans l'eau régulée aux Etats-Unis et au Chili, dans des actifs de valorisation des déchets notamment aux Pays-Bas (Baviro) et en Grande Bretagne (PFI), en Chine et en Australie.

- La dette financière nette s'établit à 7 526mEUR au 31 décembre 2010, en baisse de 9% par rapport au 30 juin 2010. La variation par rapport au 31 décembre 2009 s'explique notamment par l'opération AGBAR et des effets de change négatifs.

Le ratio dette nette /RBE s'établit à 3,22x au 31 décembre 2010.

- Le ROCE[10] du Groupe est de 7,2% pour un coût moyen pondéré du capital de 6,6%. Son évolution bénéficiera de la croissance organique et de l'amélioration de la rentabilité opérationnelle des actifs existants, des actifs en cours de développement et du maintien de la sélectivité des investissements.

- Dividende

SUEZ ENVIRONNEMENT proposera à l'Assemblée Générale des Actionnaires du 19 mai 2011 le versement d'un dividende de 0,65EUR par action au titre de l'exercice 2010, un montant stable par rapport à l'année précédente.

Les grandes actualités du Groupe en 2010

Une année de renforcement des positions stratégiques et de développement acceleré à l'international

L'année a été marquée par la finalisation, à mi-année, de la prise de contrôle amicale d'AGBAR, leader du marché de l'eau espagnol. Ce second pilier européen dans l'eau, après Lyonnaise des Eaux en France, permet à SUEZ ENVIRONNEMENT de se renforcer en Espagne où AGBAR gère déjà plus de 1100 contrats de long terme et de bénéficier de la croissance d'un marché à fort potentiel porté par la protection des ressources en eau et l'amélioration des services d'assainissement en conformité avec la réglementation européenne.

Grâce à AGBAR, SUEZ ENVIRONNEMENT bénéficie également de solides positions sur les marchés régulés chilien et anglais. L'intégration de la société espagnole permet, dès à présent, de générer des synergies commerciales, au niveau des achats et de développer la plate-forme d'innovation commune.

SUEZ ENVIRONNEMENT a par ailleurs consolidé son positionnement sur des marchés attractifs à l'international par une stratégie de développement ambitieuse et sélective. Avec 27% de son chiffre d'affaires consolidé réalisé hors Europe en 2010 contre 20% en 2008, les activités à l'international progressent fortement. La prise en compte des enjeux d'avenir dans les domaines de l'eau et des déchets, les besoins en infrastructures et la mise en place de normes environnementales de plus en plus exigeantes dans de nombreux pays représentent une croissance d'avenir pour le Groupe.

Le développement du Groupe en Australie est caractéristique de la stratégie de développement sélective mais ambitieuse poursuivie. SUEZ ENVIRONNEMENT réalise désormais 6% de son chiffres d'affaire en Australie en 2010, contre 1% en 2004, essentiellement porté par le dynamisme commercial et des opérations de croissances externes de proximité. Degrémont construit ainsi à Melbourne la plus importante usine de dessalement de l'Hémisphère Sud et SUEZ ENVIRONNEMENT s'est renforcée récemment dans le pays avec l'acquisition des activités déchets de WSN Environmental Solutions, offrant au Groupe une complémentarité géographique et opérationnelle avec ses activités existantes.

Des offres innovantes qui positionnent SUEZ ENVIRONNEMENT en leader de la performance environnementale

SUEZ ENVIRONNEMENT mène une politique d'innovation permanente avec de nouvelles offres de services en proposant des solutions technologiques et durables face aux enjeux environnementaux, notamment en matière de valorisation des déchets, de protection de la ressource en eau, de réduction de l'empreinte environnementale ou de génération d'énergie renouvelables.

Dans les déchets, de nouveaux projets de valorisation ont ainsi été développés cette année : le projet Cynar qui permet de transformer les plastiques en fin de vie en carburant ou le premier biodéconditionneur de déchets alimentaires capable de séparer les aliments de leurs emballages. Cette unité, la première construite en France, permet de valoriser la matière et d'en extraire de l'énergie. Ce traitement permettra de réduire les tonnages incinérés ou mis en décharge et répondra aux objectifs posés par le Grenelle de l'Environnement.

Dans le domaine de l'eau, l'offre Degrés Bleus, déjà implantée dans plusieurs collectivités, permet de récupérer la chaleur des eaux usées pour chauffer des bâtiments. Par ailleurs, plus de 120 000 clients individuels ont également souscrit à l'offre Dolce Ô qui permet de suivre en temps réel leur consommation d'eau et de les assurer contre les fuites.

Pour accélérer l'arrivée sur les marchés d'offres nouvelles, SUEZ ENVIRONNEMENT a lancé un fond d'innovation, BLUE ORANGE, qui accompagne de jeunes entreprises porteuses de technologies dans le secteur des services à l'environnement.

L'ensemble de ces solutions innovantes, en forte croissance, permet le développement de nouveaux services pour les clients et confirme l'importance de la stratégie de leadership technologique et de services du Groupe.

SUEZ ENVIRONNEMENT est en avance sur les tendances de marché des déchets

Face à la raréfaction des matières premières, au renforcement des normes environnementales et aux enjeux énergétiques, on constate une évolution du marché du traitement des déchets vers plus de valorisation des déchets par rapport à l'élimination.

Cette évolution s'est traduite pour SUEZ ENVIRONNEMENT par une hausse des volumes valorisés de +9%[11] sur l'année alors que les volumes traités ont repris progressivement en 2010 (+1% en 2010). Les activités de Tri et Recyclage du Groupe ont également fortement bénéficié de la hausse des prix des matières premières secondaires avec une rentabilité renforcée par une structure de coûts plus optimisée.

Cette tendance du marché des déchets conforte la stratégie de SUEZ ENVIRONNEMENT de positionnement sur l'ensemble de la chaîne de valeur du traitement des déchets et de développement de nouvelles unités de valorisation depuis plusieurs années, telles que l'incinérateur EVI (Pays-Bas, Allemagne) ou l'usine Bottle to Bottle de Limay (France).

SUEZ ENVIRONNEMENT dispose d'atouts majeurs pour bénéficier à plein de cette évolution du marché. Le Groupe a développé une plate-forme européenne unique de traitement des déchets, des positions stratégiques à l'international, et une expertise très large dans tous les domaines de valorisation énergétique et matière.

SUEZ ENVIRONNEMENT est donc bien positionné pour saisir l'ensemble des opportunités de croissance future dans les déchets et notamment en matière de valorisation.

PERFORMANCE 2010 PAR SEGMENT

    
    Eau Europe

    En mEUR            31/12/2009 31/12/2010 Variation Variation  Variation à
                                              brute    organique    changes
                                                                   constants

    Chiffre d'affaires      3 993      4 248    +6,4%    +0,8%       +6,3%
    RBE                       866      1 035   +19,6%    -3,0%      +18,1%
    Cash Flow Libre           249        359   +44,1%

- Le segment Eau Europe enregistre en 2010 un chiffre d'affaires de 4 248mEUR, en progression de +6,3% à changes constants avec les impacts favorables du décroisement des sociétés paritaires dans l'eau en France et de l'opération AGBAR. Il est en hausse de +0,8% en croissance organique. La performance opérationnelle du segment est en progression avec une marge de 24,4% et un RBE à 1 035mEUR, en croissance brute de +19,6% et de +18,1% à changes constants. Le Cash Flow Libre est en forte progression à 359mEUR.

- L'activité a été portée, tant pour Lyonnaise des Eaux que pour AGBAR, par le gain de nouveaux contrats tels que Strasbourg (8 ans, 98mEUR) et Sartrouville (20 ans, 25mEUR) en France, Calvia (50 ans, 980mEUR) et Sant Vicenç dels Horts (50 ans, 113mEUR) en Espagne. Le Groupe développe dans l'eau des nouveaux services en forte croissance, avec des efforts de marketing et de vente importants en France.

- Les évolutions du prix de l'eau en France et en Espagne sont positives avec l'application des formules d'indexation tarifaire, et les volumes d'eau vendue en baisse de -0,2% en Espagne et de -1% en France. L'activité Travaux est en croissance de +5% en France, en rebond au dernier trimestre 2010, mais en baisse en Espagne, avec un niveau d'activité encore faible.

    
    Propreté Europe

    En mEUR            31/12/2009 31/12/2010 Variation Variation Variation à
                                              brute    organique    change
                                                                   constant
    Chiffre d'affaires      5 319      5 863   +10,2%    +8,4%      +9,3%
    RBE                       798        839    +5,2%    +4,1%      +4,4%
    Cash Flow Libre           341        359    +5,1%

- Le segment Propreté Europe affiche un chiffre d'affaires de 5 863mEUR, en croissance brute de +10,2% et de +9,3% à changes constants. L'évolution positive résulte principalement de la forte croissance de l'activité Tri et Recyclage (+49% en organique). La performance opérationnelle du segment s'améliore avec un RBE à 839mEUR et une marge en légère baisse à 14,3% du fait de l'impact dilutif de l'effet prix des matières premières secondaires sur la marge. Le segment Propreté Europe a généré 359mEUR de Cash Flow Libre, en augmentation de +5,1% par rapport à l'année précédente.

- L'activité commerciale a été dynamique en 2010 dans les trois zones du segment. SITA France a remporté le contrat d'Ivry (6 ans, 210mEUR) et renouvelé celui du SICTRM de la Vallée du Loing (5 ans, 20mEUR). SITA UK a renouvelé le contrat d'Aberdeenshire (15+5 ans, 230mEUR), signé un contrat de PFI à Suffolk (1,2mdEUR) et est préqualifié pour le PFI de South Tyne & Wear (1mdGBP). SITA NEWS a également signé les contrats d'Edeka (2 ans, 126mEUR) et de Magna (5 ans, 28mEUR) en Allemagne.

- L'activité Tri et Recyclage tire la croissance du segment bénéficiant d'une forte augmentation des prix de matières premières secondaires par rapport à 2009 couplée à une amélioration des volumes. Les autres activités sont globalement stables, tant dans la collecte que dans les autres traitements. L'évolution de l'activité confirme la stratégie de positionnement sur l'ensemble de la chaîne de valeur, avec une évolution des volumes traités de l'élimination vers la valorisation. Au total, les volumes de déchets traités ont été en croissance de +1%, stables avec les municipalités et en hausse avec les grands clients industriels et commerciaux.

    
    International

    En mEUR            31/12/2009 31/12/2010 Variation Variation Variation à
                                              brute    organique   change
                                                                  constant
    Chiffre d'affaires      2 969      3 743   +26,1%    +17,7%    +18,6%
    RBE                       468        558   +19,1%     +9,6%    +10,3%
    Cash Flow Libre           174        272   +56,1%

- Le segment International enregistre en 2010 un chiffre d'affaires de 3 743mEUR, en hausse de +26,1% et de +18,6% à changes constants (+17,7% en organique) grâce à une augmentation de l'activité dans toutes les zones, et notamment grâce à la très bonne performance de Degrémont. Le RBE du segment est en croissance de 19,1% et de +10,3% à changes constants. La génération de Cash Flow Libre est en forte croissance de +56,1%, à 272mEUR.

- L'actualité 2010 du segment International a été portée par le bon avancement de la construction de l'usine de dessalement de Melbourne, l'acquisition des activités déchets de WSN en Australie et les gains commerciaux d'Achères (110mEUR) en France, de Mapocho (260mEUR) au Chili, de Saidabad (90mEUR) au Bangladesh pour Degrémont, le contrat de Chongqing Changsu Chemical Industrial Park, en Chine.

- L'activité de Degrémont est en forte de croissance (+37,8% à changes constants, +416mEUR) grâce à un bon niveau d'activité en France avec notamment les contrats d'Evreux ou de Bordeaux, et à l'international avec le contrat de Melbourne mais aussi au Brésil, en Chine ou au Chili. La zone Asie-Pacifique poursuit son développement avec un chiffre d'affaires en hausse de +13,8% à changes constants (+95mEUR), avec des volumes et des prix en hausse en Chine et une forte croissance en Australie. La zone Amérique du Nord progresse de +5,0% à changes constants (+30mEUR) avec des volumes d'eau vendue en hausse grâce à une période estivale favorable et des augmentations de tarifs suite à l'obtention de rate cases. La croissance de la zone CEMME (+5,8% à changes constants, +45mEUR) provient de la bonne activité de Lydec au Maroc et des déchets en Pologne.

Des objectifs de croissance de la rentabilitÉ et des dividendes pour 2011-2013

Dans un contexte de reprise économique progressive, SUEZ ENVIRONNEMENT poursuivra sa croissance en 2011 et à l'horizon 2013, avec pour objectifs:

    
    - En 2011
      - Croissance du chiffre d'affaires superieur ou égal à 5% à changes 
        constants
      - Croissance superieur ou égal à 10%[12] du RBE à changes constants
      - Résultat Net part du groupe (RNpg) > à 425mEUR
      - Cash Flow Libre 2011 superieur ou égal à Cash Flow Libre 2010, avec 
        maintien de la sélectivité des investissements
      - Dette Financière Nette / RBE aux alentours de 3 fois dès fin
        2011, soit avec un an d'avance[13].

    - Pour 2012-2013
      - Croissance moyenne du chiffre d'affaires superieur ou égal à 5% à 
        changes constants
      - Croissance moyenne du RBE superieur ou égal à 7% à changes constants
      - Ratio Dette Financière Nette / RBE maintenu aux alentours de 3 fois

    - Politique de dividendes
      - 0,65EUR/action au titre des résultats 2010
      - Croissance annuelle du dividende d'environ 5% pour les trois
        années suivantes
      - Objectif long terme de pay-out > 60%.

Le Groupe est bien positionné pour profiter de la croissance accrue de ses marchés, notamment sur les zones à fort potentiel telles que le sud de l'Europe dans l'eau, les activités de valorisation dans les déchets et un développement ambitieux et sélectif à l'international. Il s'appuiera sur ses avantages concurrentiels forts d'innovation et de présence sur l'ensemble des chaînes de valeur de l'eau et des déchets pour se positionner en leader de la performance environnementale.

Prochaines communications :

- 28 avril 2011 : Publication du 1er trimestre 2011

- 19 mai 2011 : Assemblée Générale des Actionnaires

Les ressources naturelles ne sont pas infinies. SUEZ ENVIRONNEMENT , et ses filiales s'engagent au quotidien à relever le défi de la protection des ressources en apportant des solutions innovantes à des millions de personnes et aux industries. SUEZ ENVIRONNEMENT alimente 91 millions de personnes en eau potable, 61 millions en services d'assainissement et assure la collecte des déchets près de 50 millions de personnes. Avec 79 554 collaborateurs, SUEZ ENVIRONNEMENT est un leader mondial exclusivement dédié aux métiers de l'eau et des déchets et présent sur les cinq continents. En 2010, SUEZ ENVIRONNEMENT, filiale détenue à 35,4% par GDF SUEZ, a réalisé un chiffre d'affaires de 13,9 milliards d'euros.

Avertissement important


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant